Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Le premier tour des élections présidentielles, c’est dans une semaine.

Combien aura-t-on entendu de Mélenchonistes et d’abstentionnistes !?

Votez Joly ! Sans détour et sans hésiter !

Pourquoi ? Parce qu’au premier tour on exprime sa sensibilité.

C’est la meilleure façon de signifier au parti socialiste qu’on veut bien le remettre au pouvoir pour dégager Sarko, mais qu’on n’en pense pas moins.

Si on veut virer Sarko, c’est parce qu’on en a trop vu – la chasse aux sans-papiers, la chasse aux roms, la transformation du chômage en cauchemar, le déficit public record, l’Etat policier, avec sa police politique et ses lois totalitaires, l’explosion des inégalités sociales, le déferlement de la misère dans les rues de nos villes, l’autoritarisme sans complexes, le racisme institutionnel… Etc.

Trop c’est trop. Les sans-papiers se jetant par les fenêtres… Les flics allant à la sortie des écoles pour attraper le grand-père qui vient chercher sa petite fille… Le législateur qui institue le « mariage gris » au nom de quoi il est désormais déconseillé d’épouser un étranger (ou une étrangère) si on l’aime… – si on ne veut pas l’exposer à sept ans de prison pour avoir eu l’arrière-pensée que le mariage pourrait améliorer sa situation administrative dans l’état de non-droit où sont plongés les étrangers…

Trop c’est trop ? Les droits sociaux rognés un par un quand ils ne sont pas attaqués frontalement. Et pendant ce temps, la loi de programmation militaire, votée en 2009 (discrètement, en juillet) pour cinq ans, affichant un niveau de dépense inégalé.

Trop c’est trop ? La Loppsi qui institue des milices para-policières et qui autorise les flics à dealer…

C’est pour ça, et pour tant de raisons, qu’il faut chasser Sarkozy… Ce sera le sujet de notre édito de la semaine prochaine.

D’abord ne pas s’abstenir.

Et voter Joly au premier tour, bien sûr. Pour que les Verts, EELV comme on les appelle, voient leur candidate faire au moins 5% des voix – pour qu’ils ne soient pas bêtement pénalisés –, parce que ce courant politique est le seul à apporter un minimum de fraîcheur, un renouvellement du paysage. Mélenchon semble mieux le faire ? Drôle d’apparence. Peut-on voter pour quelqu’un qui dit que « Cuba n’a jamais été une dictature » ? Peut-on voter pour l’ami de Serge Dassault – alors que la gabegie militaire incarnée par ce dernier est le principal problème budgétaire, donc politique, dans ce pays ?

Parce qu’il faut que s’exprime le « vote Fukushima » dans un pays qualifiable de nucléocratie, comme d’autres sont des théocraties…

Mais surtout, parce que les valeurs anti-autoritaires doivent s’affirmer, et que c’est le seul vote susceptible d’exprimer l’héritage de mai 68 – celui-là même que Sarkozy voulait liquider.

Il faut liquider Sarkozy – et sauver Eva Joly.

Paris s’éveille