L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Témoignage recueilli au centre de rétention de Vincennes
deux : « Tout a commencé vers 11h30 suite à une provocation de
la police.

Nous étions dans la télé, il était 11h30. La police a éteint
la télé sans rien dire, sans explication.

On a demandé qu’il la rallume.
Ils n’ont pas voulu. Le ton est monté très vite. Ils ont voulu
prendre une personne pour la mettre en isolement. On a empêché
la police de le prendre.

Ils nous ont demandé de monter dans les
chambres pour le comptage, on a refusé. Alors, ils sont revenus en
nombre. Ils étaient plus de cinquante.

Ils y avaient des CRS et des
policiers. Ils nous ont séparé en deux groupes puis ils nous ont tabassés
dans l’escalier, dans le couloir dans les chambres. Je dirais qu’il
y a cinq personnes blessées dont deux graves.

L’un semble avoir le
bras cassé, l’autre le nez cassé. Celui qui a le nez cassé, ils sont rentrés
dans sa chambre et ils l’ont tabassé. Il y a plein de sang dans sa
chambre et dans le couloir.

L’infirmier est venu et il a dit qu’il ne
pouvait rien faire et qu’il fallait appeler les pompiers. Les pompiers
sont venus. Ils ont emporté cinq ou six personnes.

Certains sont à
l’hôpital, d’autres sont en isolement, on ne sait pas trop. »


[Source : fermeturetention]