L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Hortefeux aura laissé la place à Guéant et les violences policières se poursuivent. Hier on demandait la démission d’Hortefeux. Maintenant, si le nouveau ministre ne fait cesser aussitôt la politique d’exactions systématiques contre les retenus qui osent protester, c’est sa démission qu’il faut exiger, à son tour.

Faut-il expliquer à monsieur Guéant qu’un ministre de l’Intérieur est supposé garantir l’ordre dans un État de droit ? La tabassages systématiques de Vincennes, c’est l’état de non-droit imposé aux étrangers. L’État raciste en action. Faut-il rappeler au ministre de l’Intérieur que le racisme est hors la loi ? Et les violences racistes doublement condamnées.

Quant celles-ci sont organisées par une administration publique, c’est cette administration qui est en cause, et c’est a minima qu’on demande ici sa démission, étant entendu que tous les responsables et les exécutants d’une telle politique, président, flic ou ministre, ont à répondre de leurs actes.

QSP

Mercredi matin 9h , encore deux retenus à l’hôpital ! La grève de la faim continue !

AU CRA 1 LES VIOLENCES ET EXPULSIONS CONTINUENT

Selon deux retenus ce matin : hier à 14h. Un Tunisien énervé, tapait sur une poubelle, les flics sont venus vers lui pour « le calmer », et à nouveau tabassage violent : la bouche en sang.

Encore une fois les vidéo doivent être visionnées ! Sur ces violences à répétition.

ILS ONT ÉTÉ EMMENÉS À L’HÔPITAL HIER ET NE SONT TOUJOURS PAS REVENUS CE
MATIN AU CRA.

La quarantaine de retenus du CRA1 présents lors de ces violences ont crié pour qu’un autre retenu, énervé et violenté lui aussi, ne soit pas mis à l’isolement.

Cet Africain a été enfermé à l’isolement , mais il hurlait, en se tapant la tête contre les murs, ces deux retenus ont été emmenés à l’hôpital hier.

La grève de la faim continue , mais n’est pas suivie par tous, mais la révolte gronde.

Ils exigent l’arrêt des délivrance des laissez passer par les pays arabes en révolution et la régularisation de TOUS les retenus.

La très grande majorité des retenus a plus de 10 ans de présence ! Leur colère est immense face à cette machine à expulser et broyer les vies.

À 21h, une tentative de départ de feu, dans une chambre a été circonscrit immédiatement.

Ils demandent des soutiens ! L’arrêt de ce silence assourdissant !

POURQUOI CE SILENCE DU MOUVEMENT SOCIAL ET DES SANS PAPIERS, Il faut que des politiques , les sénateurs et députés puissent exiger avec eux la suppression des accords de réadmission avec ces dictatures , plus d’externalisation des migrants aux portes de l’Europe !

L’arrêt des expulsions et la fermeture de tous les CRA « cette honte de la République ».

C’est l’hiver glacial à Vincennes : Soyons nombreux apporter à boire et partager du THÉ CHAUD AU JASMIN avec les retenus,

[Source : SôS sans papiers]