L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Hicham H., Marocain, est entré en France en 2001 muni d’un visa étudiant. En 2007 il entame une relation amoureuse avec Elsa P., une française qui suit les mêmes cours que lui en 3e année d’école d’architecture.

En mars 2008, la préfecture refuse de renouveler la carte de séjour « étudiant » d’Hicham et prononce contre lui une obligation de quitter le territoire français.

Hicham se maintient en France auprès de sa compagne et le couple se marie à Clermont-Ferrand le 29 novembre 2008. Le mois suivant, il dépose une demande de visa « conjoint de français ». Hicham remplit les conditions posées par la loi pour faire une telle demande : il est entré régulièrement en France et justifie de plus de six mois de vie commune avec son épouse.

Légalement, le dépôt de cette demande ne permettait plus à l’administration d’expulser Hicham qui aurait dû obtenir être mis en possession d’une autorisation provisoire de séjour pendant l’examen de son dossier.

Malgré plusieurs courriers de relance, le préfet du Puy-de-Dôme a refusé d’instruire la demande de visa. Et mardi 12 mai, au petit matin, Hicham est interpellé à son domicile. Quelques heures plus tard, il est expulsé vers le Maroc dans la précipitation... et en toute illégalité. Pour éviter le passage d’Hicham par un centre de rétention, où la CIMADE aurait pu l’aider à saisir la justice pour faire constater l’illégalité de son expulsion, une place sur un bateau au départ de Sète avait été réservée. Après son arrestation, Hicham a directement été conduit sur le bateau.

Nous, signataires de cette pétition, nous indignons de cette expulsion illégale qui a pour conséquence de briser la vie d’un couple. Nous exigeons qu’un visa soit délivré à Hicham dans les meilleurs délais afin de lui permettre de retrouver Elsa.

Signez la pétition

Le site des Amoureux au ban public