L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Bolortuya Enkhtur, une lycéenne du Havre originaire de Mongolie se trouve actuellement au centre de rétention avec sa soeur. Elles risquent d’être expulsées en Mongolie où elle n’ont plus de famille.
Le réseau éducation sans frontière appel a un rassemblement demain, jeudi 28 août à 18 heures devant la sous-préfecture du Havre, 95, boulevard de Strasbourg.

Ci-dessous le communiqué de RESF :

Le réseau éducation sans frontière et diverses associations du Havre se mobilisent pour Bolortuya Enkhtur. Âgée de 20 ans, cette lycéenne en première à Robert-Schumann au Havre est en effet menacée d’expulsion vers son pays d’origine, la Mongolie. Un pays qu’elle a quitté il y a dix ans. Arrêtée il y a quelques jours alors qu’elle effectuait la liaison Le Havre-Paris en train en compagnie de sa sœur qui entame des études de médecine à la rentrée, elle se trouve actuellement au centre de rétention administratif d’Oissel, dans l’attente de son expulsion.

« La famille a fui la Mongolie suite aux activités politiques du père et s’est d’abord réfugiée en Russie, expliquent les représentants d’associations. Bolortuya est arrivée en France en décembre 2010. Elle a d’abord été scolarisée à Orléans puis arrivée au Havre fin 2012, elle est scolarisée depuis au lycée Robert-Schumann, où son sérieux, sa volonté et sa motivation sont reconnus de toutes et de tous ses enseignants. Bolortuya doit être libérée et rejoindra sa classe à la rentrée. »

Une manifestation de soutien se déroulera ce jeudi 28 août, à 18 heures, devant la sous-préfecture du Havre.

Pouvez-vous aussi « bombarder » le Préfet et le Sous-préfet de mails en prenant modèle sur le modèle ci-dessous ?

Premiers signataires :

RESF Le Havre

AHSETI

Section LDH du Havre

Comité du Havre de Femmes Solidaires
............................................................................................................................

Monsieur le Préfet de Seine-Maritime,

Monsieur le Sous-préfet du Havre

Mlle Bolortuya ENKHTUR, lycéenne au Havre ,née le 26 mars 1994, a été arrêtée et menée au CRA d’Oissel.

La place de Bolortuya est dans son lycée, pas en Centre de rétention.

Bolortuya ENKHTUR est une jeune lycéenne de première S au Lycée Robert Schumann du Havre.

Originaire de Mongolie, elle a quitté ce pays il y a 10 ans

La famille a fui la Mongolie suite aux activités politiques du père et s’est d’abord réfugiée en Russie.

Bolortuya est arrivée en France en décembre 2010. Elle a d’abord été scolarisée à Orléans puis, arrivée au Havre fin 2012, elle est scolarisée depuis au lycée Robert Schumann où son sérieux, sa volonté et sa motivation sont reconnus de toutes et de tous enseignants.

Elle est parfaitement intégrée et appréciée dans sa classe.

Vous devez lui permettre d’achever son cycle de scolarité pour obtenir un Bac SLT, avec l’aide des enseignant-e-s et de ses ami-e-s.

Bolortuya doit être libérée et rejoindre sa classe à la rentrée.

C’est pourquoi, les associations soussignées, vous demandent :

· la libération immédiate de Bolortuya

· sa régularisation

Nous resterons mobilisés jusqu’à la libération et la régularisation de cette jeune majeure scolarisée.

Nous sommes à votre disposition pour vous rencontrer à ce sujet.

Nous vous remercions de l’attention que vous apporterez à notre demande et vous prions d’agréer, Monsieur le préfet et Monsieur le Sous-préfet, l’expression de nos sentiments respectueux.