Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Ces derniers jours fleurissent dans tous les coins des initiatives extrêmement spontanées de citoyens qui s’inquiètent de l’absence totale de réaction face au projet le plus manifestement totalitaire jamais présenté à peuple « libre ». La défaillance des organisations instituées, auxquelles doivent de toute urgence se substituer les volontés individuelles est certainement un signe de l’état d’avancement du projet totalitaire. La « gauche » comme la plupart des organisations spécialisées auront surtout brillé par leur discrétion – à la limite de la servilité envers le nouvel État policier. Nous collecterons ici autant de traces que possible de ces mobilisations.

http://www.loppsi2-habitat.blogspot.com/
http://blog.dal-info.org/dal.php?page=video_toulouse
La vidéo du DAL doit attirer notre attention que le simple et triste cadre du droit au logement bafoué. C’est une agression globale contre tous les droits :

- Liberté d’expression

- Droit à la défense et à la justice.

- Le droit à la différence.

Le régime sarkoziste stigmatise ceux qui tentent d’échapper au marchéisme en les cataloguant « marginaux ».

À quand des camps de concentration pour caser ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas entrer dans le moule de la société de consommation... « libérale » ?

SOCIÉTÉ LIBÉRALE, SOCIÉTÉ CARCÉRALLE !!!

NOUS NE SOMMES PAS DES DÉLINQUANTS MAIS JUSTE
DES HUMAINS QUI VEULENT RESTER LIBRES

ATTENTION : LOPPSI 2 = DICTATURE !

UN COUP D’ÉTAT

LA LOPPSI 2 (Loi d’orientation et programmation pour la performance de la sécurité intérieure) est la mise en place d’un régime de surveillance, et aussi de persécutions extrajudiciaires qui privera les citoyens d’un important pouvoir de la république : la justice. Sournoisement, c’est une prise de pouvoir fasciste, un coup d’Etat. Les rats ont remplacé les tigres : plus besoin de tanks ; et puis nous sommes si dociles ! Le gouvernement Sarkozy, de moins en moins légitime, verrouille son régime…

EXCLUSION - DESTRUCTION

Face à la montée de la précarité. Face aussi au refus des citoyens contre le « libéralisme » et contre les excès de la société de consommation ; le régime Sarkozy n’offre rien de plus que la destruction des foyers qui tentent de se débrouiller et la brutalité arbitraire contre les sujets qui le critiquent.

TOTALITARISME ET RACKET OFFICIEL

C’est une forme de fascisme qui détruira tout ceux qui peuvent demander des comptes et refuser le mode de vie imposé par la bande à Sarko : les Bolloré, les Betancourt et autres insatiables.

Les seuls sujets tolérés par ce régime seront :

1) Les consommateurs solvables ayant fait cadeau de leurs économies aux banques et qui se laissent racketter par les organismes de crédits et les services publics privatisés.

2) Les travailleurs tenaillés par la trouille de perdre leur gagne pain et qui se plient à toutes les brimades, tous les abus et toutes les bassesses.

Pour les autres, combattre une machine à exclure de plus en plus oppressante et totalitaire est devenu un devoir urgent ;

C’est désormais une insurrection qui s’impose dans notre pays ! Sans laquelle notre pays sera livré à une junte, un gang…

Nous occupons la place pour faire comprendre aux passants de Noël les graves menaces de LOPPSI 2 sur leur république et les libertés. Et pour leur rappeler le principe de Benjamin Franklin (U.S.A. 1706 1790) : « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »

[Source : résistons ensemble]