L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

ILS SONT VICHY SOYONS PIRATES !

SOLIDARITÉ AVEC LES SANS PAPIERS MUTINS !

QUE VIVE LA FLAMME LIBÉRATRICE !

Dimanche 22 juin après midi, le camp de rétention de Vincennes a brûlé.
Le feu couvait depuis plusieurs mois et la violence quotidienne des forces de police pour éteindre les résistances des sans papiers n’a eu raison de cette véritable explosion de colère. Oui de colère !

Ça suffit de rester les mains dans les poches face aux exactions policières. Ça
suffit de protester en levant le petit doigt face à la politique du sinistre
Hortefeux. Ça suffit de contenir son poing fermé derrière les grilles
anti-émeute et des cordons de CRS.

L’allumette qui a mis le feu à ce camp, ce n’est pas, comme s’égosillent à le
dire les racontars criminalisant de l’UMP (agitant le spectre de la répression),
les collectifs de soutien aux sans papiers qui appellent les sans papiers et les
avec papiers à la résistance. L’allumette de trop, celle qui a mis deux
bâtiments « tout feu tout flamme », après des centaines de petits départs de feu
contenus par les matraques (refus de regagner les cellules, refus de se
soumettre à l’appel, grèves de la faim, rébellions et plaintes face aux flics —
notamment suite à l’utilisation de Tasers, témoignages de l’intérieur, ...),
c’est la mort d’un Tunisien sans papier dans ce camp.

Pendant l’incendie, officiellement un sans papier a pris la poudre d’escampette.

VIVE LA LIBERTÉ ET BONNE ROUTE AU MUTIN !

Les Centres de Rétention Administrative sont de véritables camps/prisons : il y
a des barreaux, des cellules, des mitards, le calme n’existe pas, les flics y
fond l’appel, des rondes matent les indociles, les gens sont en attente de
bannissement, n’ont plus que la faim et le feu pour se révolter. Les mutins de
Vincennes sont transférés dans des camps de rétention (Rouen, Lille et Palaiseau
en région parisienne). la répression sur eux dans ce monde de l’intérieur risque
d’être dure, et les retenus de toute la France risquent aussi de connaître un
durcissement de leurs conditions d’enfermement.

Ce ne sont pas seulement les conditions de vie dans ces camps, ni même l’omerta
que veulent imposer les Umpistes et leurs flics sur ces trop nombreux lieux,
c’est l’existence même de camps d’enfermement et de relégation avant éjection
qui est effrayante et révoltante !

Continuons de nous activer pour la fermeture et la destruction de tous les camps
de rétention, pour la régularisation de tous les sans papiers, pour la liberté
de circulation et d’installation. On peut enrayer, casser la machine à expulser.

Le local de rétention de Blois fermera en août grâce à la mobilisation.

Les
retenus de Vincennes en ont éliminé un. Cela fait deux camps de rétention en moins !

Ainsi, Hortefeux ne pourra plus se glorifier de ses fameux résultats (il y
aurait une augmentation de 80 % des reconduites à la frontières d’étrangers en
situation irrégulières pour les cinq premiers mois de 2008, par rapport à la
même période de 2007).

NOUS APPELONS À MANIFESTER NOTRE SOUTIEN AUX SABOTEUSES
ET AUX SABOTEURS DES CAMPS DE RÉTENTION
RASSEMBLEMENT JEUDI 26 JUIN A 18 H 30 DEVANT LE COMMISSARIAT
(DANS LEQUEL IL Y A DES CELLULES DE RÉTENTION) RUE MARCEAU A TOURS

LIBERTÉ POUR TOUS LES SANS PAPIERS RETENUS !

DES PAPIERS POUR TOUS ET TOUTES !

LIBERTÉ DE CIRCULATION ET D’INSTALLATION !

NON A LA CRIMINALISATION DES MOUVEMENTS SOCIAUX !

Collectif de Soutien aux Demandeurs d’Asile et aux Sans Papiers

0634196498

csdasp37@no-log.org