L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Extraits des témoignages de mauvais traitements et des certificats médicaux, décrivant des blessures infligées aux sans-papiers de Vincennes par les policiers.

Des plaintes ont été adressées par les sans-papiers retenus à Solange (SôS) lors de sa visite au CRA de Vincennes, la veille du jour de l’an.

Elle en lit quelques extraits à sa sortie du CRA de Vincennes :


Monsieur le Procureur de la République

Moi, Monsieur X, le 23 décembre, je me suis présenté à l’accueil afin de demander à voir quelqu’un du service médical. Je suis sous traitement que je dois prendre trois fois par jour, matin, midi et soir.

Je me suis vu essuyer un refus, ce qui m’a énervé. J’ai souhaité comprendre. J’ai donc posé des questions au policier qui était à l’accueil.

En quelques minutes, quatre policiers sont arrivés sur moi et m’ont attrapé par les jambes et les bras. Ils m’ont insulté et ils m’ont secoué dans tous les sens.
L’un d’eux sentait très fortement l’alcool. Il y avait un grand maigre, un autre blond avec un bouc et un autre aux cheveux bruns. Ils semblaient prendre plaisir à me secouer et m’ont placé en isolement pendant deux heures.
Nous avons entamé une grève de la faim.

Tout est sous vidéosurveillance, les faits relatés sont donc enregistrés.

Je vous remercie d’enquêter sur les faits sur lesquels je pourrais vous donner d’autres précisions (…)