L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Un des grévistes de la faim de cet été – qui aura tenu 75 jours de jeûne avant d’arracher des promesses de régularisation au Préfet – non encore régularisé, a été arrêté chez lui !
Le CSP 59 appelle à la mobilisation pour sa liberation et la régularisation des 27 grévistes de 75 jours !

Dansokoho Sankoumba a fait, comme les 26 autres non encore régularisés, 75 jours de grève de la faim. [Rappelons que sur la cinquantaine de sans papiers qui ont tenu jusqu’au 75e jour de grève de la faim, un moitié a été régularisée.] Ils ont recu les promesses du préfet de « réexamen avec bienveillance » à partir des critères de potentiel d’insertion, de promesse d’embauche, de benevolat citoyen, et de prise en compte des menaces dans le pays d’origine.

Son dossier a été présenté en préfecture et le réexamen renvoyé à une date ultérieure.

Or, hier, la police débarque à son domicile pour l’embarquer – et depuis il est detenu à la PAF.

Envoyez vos fax et courriels au préfet du nord, Daniel Canépa.

Fax : 0320305252

mail : communication@nord.pref.gouv.fr

[Source : CSP59]