L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Lors de la première émission de la Télé des Sans-Papiers, Ivora nous parle de RESF : UN RÉSEAU DE RÉSISTANCES, série de 5 documentaires d’Agathe Dreyfus, Christine Gabory et Ivora Cusack.


Voir en ligne : http://360etmemeplus.free.fr/

Interview Ivora (1)


Télécharger le fichier mp3

Série de cinq films d’actualités documentaires réalisés en 2006/2007 autour du RESF 13 (Réseau Éducation Sans Frontières Bouches-du-Rhône).

Créé en 2004, le Réseau Éducation Sans Frontières (RESF) se bat principalement pour la régularisation des familles sans papiers d’enfants scolarisés.

Le réseau est particulièrement actif depuis juin 2006, date de la publication de la circulaire de Nicolas Sarkozy sur la régularisation des familles sans-papiers.

Depuis la forte mobilisation du 11 novembre 2006 à l’aéroport de Marignane, contre l’expulsion de M. Douibi, le collectif 360° et même plus a suivi sur différentes actions et initiatives le RESF 13.

Les cinq films qui composent la série RESF : un réseau de résistances ont été réalisés à Marseille de novembre 2006 à avril 2007, période pendant laquelle le collectif a suivi des militant_es sur différentes actions ou initiatives : mobilisations anti-expulsions, parrainages…

Ces films d’actualités, entre documentaire et reportage, s’inscrivent dans une envie plus large de rendre compte d’évènements ou de phénomènes peu ou sommairement relayés par les médias dominants.

Extrait du film :

Bande annonce du film :

___

Ivora nous parle aussi de son film, réalisé entre 2002 et 2007 autour de l’action des femmes de chambres employées dans les hôtels Accor et qui finiront par obtenir l’essentiel de leurs revendications après une grève victorieuse : La lutte paie !

REMUE-MÉNAGE DANS LA SOUS-TRAITANCE

Interview Ivora (2)


Télécharger le fichier mp3

À Paris en mars 2002, des femmes de chambre employées par la société Arcade pour travailler dans les hôtels Accor, se mettent en grève. Leurs revendications principales : la baisse des cadences de travail et le paiement de toutes les heures travaillées. La plupart des grévistes sont des mères de famille d’origine africaine qui vont pour la première fois lutter pour leurs droits.

Après un an de lutte, elles sortent victorieuses...

Mais en mai 2004, la déléguée syndicale qui avait joué un rôle prépondérant dans la grève, est licenciée. La lutte reprend autour d’elle.

Tourné sur une période de plus de quatre ans, ce film brosse un tableau de luttes où avec peu de moyens mais une volonté tenace, des individus organisés collectivement bousculent la loi de la soumission qui règne dans le monde du travail et en particulier dans la sous-traitance.

Fiche du film : Film documentaire d’Ivora Cusack - 2007 - vidéo- 60 minutes (En partenariat avec ZALEA TV).


Le collectif 360° et même plus est né en 2005 de plusieurs désirs :

> un désir de produire et réaliser ensemble des films [et plus largement des œuvres visuelles et/ou sonores] en marge des industries cinématographiques et télévisuelles, en mettant en commun idées, savoir-faire et matériels.

> un désir de montrer des films et oeuvres avec une volonté de décloisonner les genres cinématographiques (documentaire, fiction, expérimental..)

> un désir de transmission de pratiques audiovisuelles indépendantes.

PÔLE PRODUCTION / RÉALISATION

Par l’utilisation de dispositifs de production « légers », tout en travaillant à créer des conditions économiques viables et solidaires, le collectif développe des pratiques audiovisuelles et artistiques singulières, ancrées dans leur réalité sociale et économique.
Il regroupe des cinéastes, des monteurs/monteuses, des photographes, des graphistes et des programmateurs/programmatrices.

PÔLE PROGRAMMATION

L’objectif de ces programmations, qui oscillent entre cinéma expérimental, documentaire...et même plus, est de créer des passerelles entre ces cinématographies qui, pour nous, se rejoignent en bien des points et notamment sur des questions de pratiques et d’économies.
Nous envisageons d’inviter à chaque projection le ou la cinéaste concerné, car au-delà de simples projections, nous souhaitons provoquer des rencontres entre cinéaste et public.

PÔLE TRANSMISSION

Les membres de 360°et même plus souhaitent partager leurs savoir-faire cinématographique et audiovisuel avec d’autres et mettre en place des ateliers d’aide à la création. Ces ateliers seraient ouverts à deux publics : un public de praticien, que nous souhaitons accueillir en résidence, et un public inexpérimenté n’ayant pas ou peu accès à l’audiovisuel.