L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Extrait du tract appelant au rassemblement :
« Scolarisés en France depuis plusieurs années, ils se retrouvent sans papiers à 18 ans. Condamnés à vivre en secret, sans projet, sans autre avenir qu’être expulsés loin de leur famille, de leurs études de leurs copains, vers des pays où ils n’ont souvent plus aucune attache. Ils et elles sont peut-être dans ta classe, dans ton lycée. Il faut les sauver.

LA LOI DOIT CHANGER »

M. Franck SUPPLISSON (Directeur adjoint du cabinet du ministre Besson, qui a reçu une délégation lors du rassemblement d’hier [13 mai]) a promis la tenue d’un groupe de travail au ministère, qui s’occupera à la question des jeunes devenant sans-papiers à leur majorité, recevant parfois leur avis d’expulsion du territoire quelques mois avant leur examen. Ce groupe de travail devrait rendre son relevé de conclusions en juillet. Les organisations et associations restent sceptiques quand à l’efficacité de ce groupe de travail à trouver des “solutions” concernant ce problème ; soulignons qu’on est bien loin de la régularisation de tous les sans-papiers… RESF n’a pas été invité à prendre part à ce groupe de travail, comme nous l’explique Brigitte Cerf (voir la vidéo de Télé Liberté/QSP). Le ministère n’a, en outre, pas accepté la seule requête concrète, à savoir un moratoire sur les arrestations pendant la période des examens.

Voir la vidéo de Télé Liberté ci-dessous :
http://www.dailymotion.com/Tele-liberte
http://teleliberte.net/

QSP, Télé Liberté