L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

J’ai été informée qu’hier vers 17h les visites avaient été brutalement interrompues au centre de rétention de Vincennes. Selon des visiteurs il y avait un certain affolement, policiers qui courent, retenus mis tous d’un même côté, un véhicule de pompier entrant en même temps qu’une voiture de police et en ressortant 1/4 d’heure après.

Des gens qui ont contact avec des retenus à l’intérieur parlent d’un ou de deux tentatives de suicide par pendaison.

Cet après-midi les cabines étaient très difficilement accessibles : soit ça sonnait dans le vide, soit c’était occupé, soit ça tombait sur une espèce de répondeur, soit ça disait que le N° n’était plus attribué (sur les N° pourtant exacts).

Au bout de la 4e salve de tentative (chaque salve comprenant à 1 heure d’intervalle une dizaine de coups de fils sur chacun des 4 N°, enfin je tombe sur quelqu’un qui avait l’air un peu endormi (si vous voyez ce que je veux dire) et qui me dit qu’aujourd’hui tout va bien, que les visites ont été arrêtées hier car quelqu’un s’est blessé et devait aller chez le médecin et termine en me disant gros bisous.

N° de cabines :
01 45 18 02 50
ou 01 45 18 59 70
ou 01 45 18 12 40
ou 01 43 96 02 62.