L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Jeudi 25 novembre, quatre sans-papiers enfermés dans la prison de Volos, se sont cousu les lèvres avec du fil et une aiguille pour protester contre leur détention. Trois autres ont refusé de manger.

Au cours des quatorze derniers mois, ces sept sans-papiers, ainsi que 25 somaliens, ont baladé d’une prison à une autre, après avoir été arrêtés pour être entrés illégalement en grèce. Leur demande de libération est en cours mais ils peuvent aussi être expulsés.

Ils protestent contre leur possible expulsion et contre leur détention prolongée.

Ce mouvement de protestation pourrait s’étendre à d’autres migrants détenus dans les prisons grecques.

[Source : zpajol]