L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Le prochain Forum social mondial, prévu pour mars 2015, se tiendra, comme en 2013, à Tunis. La Coalition internationale des sans-papiers et migrants et la Coordination de sans-papiers de Paris ont, même pour 2015, la ferme intention d’y faire retentir la voix des migrants sans-papiers (sur les espoirs et la déception de la participation de 2013, voir la Voix des sans-papiers, numéros 10 et 11). Pour assurer leur présence au forum, une demande de « délégation protégée » vient d’être déposée en France.
Ces migrants viennent pour la plupart des pays subsahariens. Dans leur route vers l’Europe, ils traversent les pays du Maghreb (y séjournant souvent pendant des années), où ils sont les victimes de persécutions raciales et d’exactions et crimes de la part des polices d’État. Le projet pour 2015 est ambitieux : arriver à Tunis par une caravane au départ du Mali, en traversant le Sénegal, la Mauritanie, le Sahara Occidental, le Maroc, l’Algérie. Pourquoi un si long parcours ? Pour expliquer sur place aux populations les naufrages et les noyades et les morts par milliers dont sont victimes tous ces jeunes qui quittent l’Afrique vers l’Europe, pour leur expliquer lesquels sont les vrais responsables : d’abord l’Europe elle-même, et ensuite les gouvernements africains à la solde des intérêts européens.