Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

lundi 29 juin 2009, par JBB

Un article d’Article 11

Je sais qu’il est parmi vous de doux utopistes au cœur tendre.

Et de gentils militants d’un autre monde, de braves partisans d’une révolte rose, de sympathiques adhérents de groupement divers et variés, et même…

Et même…

Des membres de la Confédération Générale du Travail.

*

À ces derniers - dont je n’ignore pas qu’il en est de très sincères et respectables [1] - je dédie ce très bref billet.

Et ne doute pas qu’ils sauront nous expliquer pourquoi les gros bras envoyés par leur syndicats pour déloger les sans-papiers de la Bourse du Travail ressemblent tant à d’abominables nervis d’Ordre Nouveau.

A preuve, ces deux photos, transmises par la Coordination des sans-papiers (CSP 75) sur la liste d’information [Infozone].

Et qui montrent les hommes de main cégétistes quelques minutes avant l’action :

Oups…

Crotte…

Triple-flûte…

Attendez, attendez…

Je crois bien que…

Oui, je crois bien que je me suis trompé.

J’ai confondu de vieux clichés de nervis fascistes avec les photos envoyées par la Coordination des sans-papiers.

Mes plus plates excuses, voici les bon clichés [2], ceux du service d’ordre cégétiste en action à la Bourse du Travail :

Mais aussi : avouez que l’erreur est humaine.

Et qu’avec leurs bâtons, masques et lacrymos, les braves membres du service d’ordre de la CGT pourraient bien passer pour ce qu’ils prétendent ne pas être.

À savoir de gros fachos en pleine opération de ratonnade.

Hein…

*

Après ça, étonnez-vous que la CGT ne soit plus tellement en odeur de sainteté chez les sans-papiers et ceux qui les soutiennent.

Comme le montrent ces quelques photos prises cet après-midi lors d’un passage devant la Bourse du Travail, là où se sont installés les clandestins virés du bâtiment :

Article11.info