L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

À Montreuil depuis deux semaines des familles dorment à la rue sans émouvoir la municipalité. Ils faisaient partis des personnes roms expulsées lors du salon du livre de la friche qu’ils occupaient depuis longtemps rue de Paris. Un premier groupe a été baladé depuis cet été — après avoir été expulsé d’une maison dans laquelle ils s’étaient réfugiés —, la mairie ne trouvant d’autre solution que de les faire accueillir 15 jours par les associations locales. L’autre partie du groupe a du quitter son abris, pour raison de travaux et se retrouve à la rue. Ils ont essayé à trois reprises d’occuper des lieux désaffectés de la mairie.