L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Le samedi 27 juin, au petit matin, une jeune femme enceinte est morte dans un centre pour demandeur d’asile où l’Etat néerlandais l’avait placée en attendant de statuer sur sa demande pour obtenir le statut de réfugiée. Elle est morte dans un couloir, sur un matelas où les autres réfugiés l’avaient transportée en attendant les secours. Cette jeune femme somalienne souffrait depuis des semaines de très fortes douleurs dans le ventre. À la merci à la fois du personnel qui gère le centre, appelant les médecins ou les ambulances quand ils le jugent nécessaire, et d’un personnel médical qui semble particulièrement incompétent quand il s’agit de demandeurs d’asile, ses co-détenus* ont eux mêmes demandé de l’aide et témoignent de la négligence dont elle a été l’objet.
Cette jeune femme venait d’arriver aux Pays-Bas avec son mari et ses trois enfants. Elle quittait la Somalie et espérait trouver asile en Europe, elle a trouvé l’enfermement et la mort.

* « Co-détenus » car aux Pays-Bas, dans les centres pour demandeurs d’asile il semble qu’on ne soit pas libre du tout. De plus, aux Pays-Bas, comme ailleurs, tous les glissements sémantiques qui transforment les « prisonniers » en « résidents », les « centres de rétention » en « centres d’accueil », les « expulsions » en « reconduites ou éloignements » n’aident pas à comprendre. Si d’autres personnes en savent plus, merci de nous éclairer un peu.

Liens :

http://indymedia.nl/nl/2010/06/68580.shtml

http://www.nieuwsbladdekaap.nl/page/Lokaal/Regionaal-Detail/Zwangere-vrouw-sterft-op-gang-AZC.560868.news

http://www.trouw.nl/nieuws/nederland/article3113340.ece/GroenLinks__opheldering_dood_zwangere_asielzoekster.html

[Source : rétention_l]