L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Le 24 novembre prochain, la Coordination des Comités de soutien aux sans-papiers appelle à manifester à Figuerolles à partir de 11h contre la criminalisation du quartier. Les commerçants du quartier baisseront leur rideau entre 11h et 12h.


Voir en ligne : Contact e-mail

Coordination des comités de soutien aux sans-papiers

c/o Union Syndicale Solidaires,

23 rue Lakanal 34000 Montpellier

E-mail : coordination-sans-papiers 4a7 no-log.org

Téléphone : 06.22.32.79.80

Opération quartier mort

Rafles et contrôles au faciès criminalisation du quartier

Ca suffit !


Montpellier, le 19 Novembre 2007

Demain, mardi 20 novembre à 10h30, Ghalem H bib passe devant le tribunal administratif de Montpellier. Sa demande de régularisation a été refusée et assortie d une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF). Le tribunal administratif est sa dernière chance pour éviter une expulsion. Le dossier de Mr H bib fait partie des 53 dossiers, déposés au mois de mai dernier auprès de la préfecture de Montpellier avec le soutien de la Coordination des Comités de soutien aux sans-papiers.

La Coordination des Comités de soutien aux sans-papiers questionne le pouvoir discrétionnaire de la préfecture en matière de régularisation, puisque des dossiers présentant les mêmes caractéristiques ne sont pas traités de la même manière. Ce traitement aléatoire des dossiers, producteur d injustices et de détresse, est inacceptable. La Coordination des Comités de soutien aux sans-papiers s insurge aussi contre le principe de l « aide au renvoi » que la préfecture propose aux personnes dont le dossier de régularisation a été rejeté. 2000 euros pour acheter la dignité d un être humain ?

Les personnes en situation irrégulière et qu on appelle « les sans-papiers » ne le sont pas de leur gré. C est l arsenal juridique et administratif qui les conduit dans cette situation. La pression du chiffre fixé par le gouvernement (25.000 expulsions en 2007) autorise un système de dérives inadmissibles : contrôles au faciès, contrôles dans les bus et dans les magasins, arrestations à domicile, à la sortie de la mairie, à la préfecture, etc. Dernièrement, un contrôle sur la ligne 15 a provoqué un tollé d indignation. Ce type de contrôles n est pas nouveau, et il est grand temps que l opinion publique réagisse ! Nous ne pouvons accepter ce climat de pression, de peur, de haine, qui s installe dans les quartiers et dans les esprits.

---------

Arrêt des rafles !

REGULARISATION DE TOUS LES SANS-PAPIERS / ARRET DES EXPULSIONS

NOUS DEMANDONS TOUJOURS LES REPONSES DES DOSSIERS DEPOSES LE 16 MAI



La coordination des comités de soutien aux sans-papiers est soutenue par :

CGA, CNT Éducation 34, CUAL Centre et Paillade, LCR 34, Solidaires