L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Nous vous annonçons la naissance de la « Fédération des Sans papiers d’Ile de France » pour l’Unité des sans papiers et pour :

la Régularisation Globale de tous les sans papiers

La libération des sans papiers emprisonnés pour défaut de papiers

La fermeture des Honteux centres de Rétention

Une véritable abolition de la loi sur la double peine

Nous appelons l’ensemble des CSP d’IF de construire l’Unité des sans papiers autour de la Fédération d’IF ouverte à toute et à tous.

Ci-dessous le CR de la dernière Rencontre des CSP d’IF présidée par la CNSP :

SANS PAPIERS en lutte — coordination nationale

25, rue François Miron

75004, Paris

Tél : 01.44.61.09.59 – fax : 01.44.61.09.35

mail : coordnatsanspap@wanadoo.fr

solidarité financière : compte bancaire N°80187841

Compte Rendu de la réunion du 06/01/08 de mise ne place de la Fédération des CSP d’Île de France

CSP présents : CSP92, Coordination 93, CSP94, CSPAI, CSP18A, CSP11 Romain Binazon, Alif.

Excusé : CSP91

CSP absents : Coordination 75, CSP19, CSP11


- Les CSP ont fait un tour d’horizon de la situation dans chacun des CSP.

- Vu l’absence de la Coordination 75 et parce que l’unité des sans papiers est prioritaire et fondamentale, la réunion a décidé de ne pas mettre en place la Fédération parisienne.

- Mise en place du Secrétariat Exécutif de la Fédération d’Île de France :

- CSP92 : Saïda et Hicham – CSP94 : Zohra et Khalid – CSPAI : Diallo et Diaby – CSP18A : Danfakha et Koné – CSP11 RB : Socé et Djelloul – Alif : Gassama et Guitoun.

- Une prochaine réunion fixera les responsabilités par binôme. Sont désignés comme mandatés aux relations extérieures, notamment avec les associations et syndicats partenaires : Socé, Danfakha et Zohra.

- La Coordination 93, après les explications sur les questions et incompréhensions sur le Règlement Intérieur (RI) adopté pour fonder la Fédération, vont rendre compte à leur instance régulière pour décider de leur position.

- Les CSP absents à la réunion sont invités à faire parvenir leur décision.

- La Fédération est ouverte à tous les CSP d’Île de France et de Paris intra-muros.

- Les associations et syndicats partenaires de la lutte des sans papiers, notamment UCIJ et RESF, sont invités à une réunion de préparation de la manifestation du samedi 26 janvier à 14h de Denfer Rochereau au Ministère de « l’identité nationale » par la nouvelle Fédération des csp d’Île de France le Jeudi 10 janvier 08 à 18h30 à la Bourse du Travail, rue du Château d’eau, Paris 10éme, métro République.

- La réunion a acté la tenue de l’AG de la CNSP pour le dimanche 27 janvier 08 au lendemain de la manifestation nationale décentralisée à l’appel de la CNSP du 26 janvier 08.

- La réunion s’est félicitée de l’exemplaire courage des sans papiers détenus dans les centres de rétention de Mesnil Amelot et de Vincennes qui par leur action démasque l’arbitraire, les infractions du régime Sarkozy avec la politique des quotas chiffrés et ethniques d’expulsions à l’état de droit, aux valeurs et principes de la République de 1789.93.

- La réunion dit un grand bravo aux initiatives de solidarité avec la formidable lutte dans les centres de Mesnil Amelot et Vincennes.

- La réunion a donné mandat à la prochaine réunion du Secrétariat de la Fédération des CSP d’Île de France de préparer le projet de la marche nationale de février au 22 mars 2008, 12éme anniversaire de la sorite de l’ombre des sans papiers le 18 mars 1996.

- La réunion a salué la présence un moment, comme observateur, de Raymond Chauveau de l’UL-CGT de Massy, organisateur de la lutte exemplaire des Modeluxe et Buffalo Grill.

- La Fédération des CSP d’Île de France a décidé de rencontrer les initiateurs des actions, principalement les syndicats des travailleurs, en direction des différents ministères sur la question de « la régularisation sur le critère du travail ».

- La Fédération en accord avec la CNSP considère qu’il faut inviter les sans papiers a prendre de grande précaution de vigilance, mais doivent déposer collectivement les dossiers dans les préfectures ; ils, elles doivent déposer leurs demandes avec des promesses d’embauche ou des fiches de salaires et une adresse boîte à lettre pour éviter que la PAF ne viennent les arrêter pour que Sarkozy/Hortefeux ne remplissent leur chiffre d’arrestations et d’expulsions. La Fédération ainsi que la CNSP sont ouvertes à toute action unitaire qui mettra au centre de l’action syndicale la question des travailleurs sans papiers, celle de la discrimination raciste entre travailleurs immigré(e)s d’Europe de l’est d’une part et d’Afrique, d’Asie, d’Amérique du Sud et Roms d’autre part comme le fait la liste « ethnique » des métiers et professions du régime Sarkozy du pays berceau des droits de l’homme.

- La Fédération des CSP et la CNSP souhaitent à tous les sans papiers et soutiens une bonne année 2008 de lutte et de succès.


Fait à Paris le 06/01/08