L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

C’est depuis le 21 avril que 506 sans-papiers occupent par roulement
l’église Saint-Paul de Massy. Une
délégation les représentant a été
reçue vendredi par le préfet de
l’Essonne, Gérard Moisselin. Dans un
communiqué diffusé après cette réunion,
ce dernier a affirmé qu’« il est
nécessaire que cesse l’occupation de
l’église Saint-Paul pour que puisse
s’engager l’examen de ces dossiers ».
Samedi, une marche de solidarité s’est
tenue afin de demander la régularisation
des sans papiers. Les manifestants
auront marché de Juvisy à Evry pour
remettre, les 12.588 signatures de
pétition.

Les chiffres de la police ont donné
120 à 130 manifestants. Les observateurs
supposent que la police n’a dû
compter que les soutiens car le total
des manifestants était plutôt de 600
personnes

« On en déduit que la préfecture ne
doit pas considérer les Sans-Papiers
comme manifestants… »

Au cours de cette marche de nombreuses
signatures ont été récoltées
– 437 –, qui n’auront pas pu être remises
le jour même, n’étant ni comptabilisées
ni photocopiées.

« Les réactions des passants étaient
plus qu’encourageantes. Peu se refusaient
à signer. Pendant le parcours de
nombreux klaxons de solidarité, des
signes amicaux... » rapportent les
témoins.

Dimanche, se tenait l’Assemblée
Générale des Sans-Papiers qui étaient
très nombreux. Les Sans-Papiers
n’ont pas jugé recevable la proposition
du préfet de quitter les lieux sans
aucune garantie quant à leurs régularisations.
Ils sont donc toujours en
attente de propositions dignes de ce
nom et demeurent ouverts au dialogue
(comme du reste, depuis 4 mois
qu’ils se sont invités dans l’église).

Calendrier des prochains jours :

Mardi 4 septembre, à 19h00 :
Réunion des « Soutiens »
Mercredi 5 septembre, à 12h00 :
Evry, place des Terrasses de l’Agora.

Les Sans-Papiers ont décidé de transformer leur manifestation du mercredi
en « pitreries du mercredi ». En conséquence,
se munir d’un nez de clown
(c’est sérieux, pas une plaisanterie).

Jeudi 6 septembre :
Visite de la Grande Arche de la
Défense

(Source : Sans-Papiers en lutte)

C O M M U N I Q U É

Au bout de 133 jours de lutte, les
Sans-Papiers et leurs soutiens – six
cent personnes dont de nombreux
représentants d’associations, syndicats,
partis politiques et des élus – ont
remis au représentant de la préfecture
les 12.588 signatures de pétition
demandant leur régularisation maintenant.
Les Sans-Papiers rappellent qu’ils sont
entrés en lutte afin d’alerter l’opinion
publique sur leur situation et mobiliser
une action solidaire autour d’eux. Ils
demeurent plus que jamais déterminés
dans leur action mais aussi, ouverts à
de réelles propositions qui pourraient
être faites par la préfecture.

Massy, le 1er Septembre 2007