Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Et voilà la télé en ébullition...

Non à la répression syndicale à France Télévisions !

Le 20 octobre dernier, alors qu’il exerçait normalement son mandat syndical pendant la grève, le délégué syndical CGT de France 3 Paris Ile de France a été physiquement agressé par un cadre devant plusieurs témoins.

Le jour même la direction a diffusé un communiqué diffamatoire à l’encontre de notre délégué syndical et maintenant, elle ose le convoquer à un entretien préalable à licenciement !

Cette atteinte au droit de grève et aux libertés syndicales est inacceptable. Elle témoigne d’un durcissement sans précédent des relations sociales dans notre entreprise de service public.

Pour dénoncer ces faits, et pour marquer notre solidarité à l’égard de notre collègue doublement agressé, pour dénoncer la violence et la brutalité de ce management sans vergogne, nous appelons les salariés et au-delà les citoyens à venir soutenir notre délégues syndical devant France 3 Ile de France rue Jean Bleuzen à Vanves le 4 novembre 2010 à 11h (metro 13 / Malakoff - Plateau de Vanves)

SNRT-CGT/SNJ-CGT

Grève à France 3 Ile-de-France à Vanves

Communiqué du syndicat CGT France 3 Ile-de-France à Vanves :

Comme dans tous le pays, les personnels de France 3 Paris Ile-de-France, ont été partie prenante du mouvement social contre la réforme de la retraite imposée par le gouvernement.

Mais il sont également mobilisés pour la défense de la télévision publique régionale, contre l’emprise grandissante des sociétés privées de production sur les contenus et la production des programmes régionaux, contre la réduction des emplois et la dégradation des conditions de travail.

Depuis plus de deux semaines, les syndicats CGT des personnels administratifs, techniciens et journalistes ont engagé un mouvement revendicatif au sein de la station régionale France 3 Ile-de-France, à Vanves, se traduisant, notamment, par des arrêts de travail.

La direction, figée dans une attitude de blocage du dialogue social, refuse de répondre positivement à la moindre revendication.

C’est dans ce contexte qu’un cadre dirigeant de l’antenne régionale a, sur le lieu de travail, agressé physiquement sans sommation le délégué syndical CGT dans l’exercice de son mandat. À cet acte inadmissible, qui n’a d’autre motif que de faire pression sur tous les salariés de France Télévisions, de les dissuader d’user de leurs droits syndicaux, la direction ajoute aujourd’hui la menace d’une sanction allant jusqu’au licenciement du délégué syndical.

Ce jeudi 4 novembre, jour de la convocation de notre collègue par la Direction, les personnels de France Télévisions de toutes les régions de France et de toutes les sociétés du groupe, expriment par un arrêt de travail leur opposition à toute mesure disciplinaire à l’encontre du Délégué syndical de France 3 Ile-de-France. Ils exigent le rétablissement de la vérité sur cette agression et le respect de l’action syndicale dans toute l’entreprise. Nous ne laisserons pas s’installer des méthodes de management basées sur la pression, l’intimidation, la provocation, la calomnie.

Le fait qu’un cadre qui a perdu son sang froid face à la grève soit ainsi soutenu par la direction est grave. On croyait être à l’abri de ce climat détestable dans notre entreprise. Ces pratiques antisyndicales sont inadmissibles.

Nous appelons tous les citoyens, associations, syndicats, élus, pour qui l’exercice du droit syndical est essentiel à la vie démocratique de notre pays, à manifester leur soutien à cette action en venant avec nous le jeudi 4 novembre 2010 à 10h30 devant France 3 Ile de France, au 66 rue Jean Bleuzen, à Vanves. (Metro 13, Station Malakoff, Plateau de Vanves, sortie coté Vanves, à gauche aprés le square).

Une pétition a été mise en ligne : http://www.mesopinions.com/Non-a-la-repression-syndicale-a-France-Televisions---petition-petitions-95e2d252327bce242111e4c758c5f5e1.html

Nous les appelons également à exprimer leur exigence d’un service publique de télévision régionale à la hauteur de la vie politique, culturelle, économique et sociale de la « région capitale » Ile-de-France.

[Source : demosphere.eu]