Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Ayrault voudrait s’épargner le ridicule d’une résistance à Notre-Dame-des-Landes qui se maintienne à travers l’hiver… Il prépare en conséquence « une opération de grande ampleur pour vider Notre-Dame des Landes des opposants », rapporte Breizh journal, « de source policière ». En préparation de quoi, la Préfecture a produit des arrêtés interdisant de transporter de l’essence ou tout autre produit inflammable ou explosif…

Les références impériales ne manquent pas dans l’univers psycho-rigide du premier ministre… Après avoir baptisé l’opération d’expulsion de la zone, César, voilà que tel Napoléon, il craindrait de se faire rattraper par le général Hiver, et de terminer dans la Bérézina…

Il est curieux que les innombrables services de police politique chargés de contrôler et de bien connaître les phénomènes d’opposition, ne lui ait pas encore fourni assez d’arguments pour changer de cap. Ainsi, il ne verrait pas que plus il avance, plus il s’enfonce. Toutes proportions gardées, cette stratégie du passage en force n’est pas sans évoquer celle de Bachar el-Assad. Dans les deux cas, on semble assuré que l’armée puisse tout résoudre – ici, la gendarmerie et là-bas l’aviation, ce qui fait certes une sensible différence, mais n’en demeure pas moins celle du droit de la force, l’inverse même de la force du droit qui voudrait, par exemple qu’on respecte la loi sur l’eau.

Il s’agit là de respecter non seulement la nature, mais les gens, nombreux, qui disent non. Et seraient-ils moins nombreux, ne resterait-il que Camille dans une cabane perchée, que la question du respect se poserait encore. Prétendre régler un problème par le simple usage de la force, cela revient à affirmer le mépris radical de l’autre, la négation de sa volonté.

Jouer à la guéguerre des explosifs, alors qu’on a prétendu la veille vouloir ouvrir un « dialogue », voilà qui n’est pas très digne. Le Premier ministre ne semble même pas informé de ce qu’il faut être deux pour un dialogue.

Paris s’éveille

PS Ci-après un vademecum du parfait opposant. Des liens utiles…

Le pouvoir va tenter de vider Notre-Dame des Landes cette semaine

2 décembre 2012

Le 30 novembre, Patrick Lapouze, directeur de cabinet de la Préfecture de Loire-Atlantique, a signé deux arrêtés jumeaux. L’un interdit le transport de « tout carburant », dans quelque récipient que ce soit, sur les communes de Notre-Dame des Landes et Vigneux du 3 au 10 décembre. L’autre prohibe sur le même territoire et la même période le transport de « tout explosif, produit inflammable, feu d’artifice ».

Jointe par BreizhJournal, la préfecture assure que la motivation de ces arrêtés est de « prévenir les troubles à l’ordre public » sur la ZAD et de « rétablir la légalité ». De source policière, ces arrêtés sont motivés par « l’organisation d’une opération de grande ampleur pour vider Notre-Dame des Landes des opposants ». Le pouvoir de Jean-Marc Ayrault, qui dévisse dans les sondages, est conscient du caractère illusoire du dialogue et n’a plus grand chose à perdre, ne veut pas se couvrir de ridicule en les laissant passer l’hiver sur zone. L’organisation d’une opération très prochaine nous est confirmée par des gendarmes de Loire-Atlantique « pour le milieu de la semaine ».

Un jugement en référé est attendu le 4 décembre pour décider si les cabanes construites depuis le 17 novembre à la Châtaigneraie (la Chat Teigne), à l’ouest du bois de Rohanne, sont légales ou non par rapport au code de l’Urbanisme (Vinci-AGO a déposé plainte pour construction illégale) et si la force de l’ordre peut procéder à leur démolition.

L’opération commencerait le 5 décembre au petit matin et s’étalerait sur deux ou trois jours. Elle pourrait reprendre le lundi 10 décembre en cas de résistance inattendue sur zone.

[Source : Breizh journal]

Voici un petit récapitulatif de la situation et des appels de la ZAD autour de la lutte contre le projet d’aéroport de Nantes et son monde.

Opération policière en préparation ?


Différents signes laissent penser qu’une opération policière de grande ampleur serait prévue dans la semaine à venir sur la ZAD : arrêtés préfectoraux interdisant le transport de carburant, d’explosifs, de produits inflammables, et de feu d’artifices entre le 3 et 10 décembre sur les communes de Vigneux et Notre-Dame et permettant la fouille des véhicules ; bruits sur une intervention policière qui « commencerait le 5
décembre au petit matin et s’étalerait sur deux ou trois jours » et « pourrait reprendre le lundi 10 décembre en cas de résistance » [1]. Ces bruits de précisent pas quelle serait la cible de cette opération entre les nombreux lieux expusables, de la Gare de Vigneux et le Phare Ouest, peut-être bientôt rejoints par la Châteigne.

[1] https://breizhjournal.wordpress.com/2012/12/02/le-pouvoir-va-tenter-de-vider-notre-dame-des-landes-cette-semaine/

Procès de la Châtaigne demain


Demain mardi 4 décembre au tribunal de Saint-Nazaire, la Préfecture va tenter de s’arroger le « droit » de détruire immédiatement l’ensemble des cabanes reconstruites à la Chat-teigne depuis la manifestation de réoccupation du 17 novembre. Un rendez-vous pour un rassemblement à été donné à 10h du matin devant le tribunal de Saint-nazaire. Un covoiturage est prévu à 9h place de la Poste à Notre-Dame-des-Landes et à l’arrêt de tram Beauséjour à Nantes.

Suivant les résultats du référé et des recours que nous mettons en œuvre, les agressions policières pourraient se concentrer sur la zone de la Chat-teigne ou sur d’autres lieux occupés ou ré-occupés dans la zone est de la ZAD, voire d’autre lieux...

Appel à actions décentralisées


Pour tous les comités locaux et groupes qui ne pourraient se rendre rapidement sur la ZAD en cas d’expulsion, un appel à action décentralisées et notamment à occuper leurs lieux de pouvoir (mairies, sous-préfecture...) a été lancé par l’assemblée d’organisation de la manifestation du 17 novembre :

« Contre l’aéroport et son monde : s’ils détruisent nos lieux d’organisation, nous occuperons les leurs ! » :

http://zad.nadir.org/spip.php?article710

Appels à la résistance à la Châtaigne


La Chat-teigne invite par ailleurs à 10 jours de résistance et les chat-teigneux ont lancé un appel à faire vivre ce lieu d’organisation de la lutte dans la durée :

« 10 jours de résistance à la Chattaigne et appel des chat-teigneux » :

http://zad.nadir.org/spip.php?article761

Un des groupes de constructeurs-trices y a répondu avec des propositions :

« nous ne laisserons pas la chat-teigne se faire envahir une nouvelle fois ! »  :

http://zad.nadir.org/spip.php?article777

De son coté l’ACIPA appelle à se tenir prêt :

« le jugement de demain à Saint Nazaire sera déterminant ! Tenons-nous prêts à réagir là où nous sommes et pourquoi pas à venir sur la zone si l’information se confirme ! »

N’oublions pas qu’il y a toujours de nombreux autres lieux expulsables des chantiers de reconstruction sur toute la ZAD et des lieux collectifs à mettre en place avec leur vie quotidienne.

A savoir en venant sur la ZAD


Quels que soient les barrages policiers, avec un peu d’inventivité, de détermination, de patience et une bonne paire de bottes, il est toujours possible d’atteindre la ZAD. Donc ne vous laissez pas décourager par les arrêtés et les barrages. Pour savoir où se rendre une fois sur place, il y a un point d’info permanent sur le campement « Hors Contrôle » établi le long de la D81 entre le lieu dit Les Domaines (la Vache-Rit) et la Rolandière.

Consultez le flash infos de la journée sur notre site web et la page d’infos à savoir avant de partir :

http://zad.nadir.org/spip.php?article357

Une fois sur la zone, il est possible d’écouter radio klaxon – 107.7 FM, si vous avez pris le soin de vous munir d’un récepteur radio.

Toutes les bonnes volontés sont bienvenues, pas seulement pour tenir des barricades ou reconstruire, mais aussi pour participer à la logistique, faire la bouffe, et autres tâches quotidiennes pour permettre la résistance dans ces conditions difficiles.

A propos des dons


On est hyper touché par toute la solidarité qui se met en place depuis le début des expulsions. Pour tout vous dire on commence même à crouler sous certains dons : nourriture, matériel médical, vêtements. On a encore des besoins spécifiques. Du coup merci ne ne ramener que les articles mentionnés dans notre liste. On vous tiendra informés pour d’éventuels nouveaux besoins :

http://zad.nadir.org/spip.php?article515

Rencontre des comités locaux


Quel que soit la situation, des rencontres nationales des comités locaux auront lieu les 15 et 16 décembre :

« NDDL - Appel aux rencontres inter-comités locaux/nationaux des 15 et 16 décembre » :

http://zad.nadir.org/spip.php?article674

En savoir plus


Des précisions sur la situation et nouveaux appels suivant les circonstances seront donnés sur le site de lazad : zad.nadir.org (voir notamment le fil d’infos quotidien).


A chaque fois qu’ils nous attaquent, le mouvement s’étend !

De nouveaux kystes se développent ici et ailleurs et leur détermination est contagieuse.

Alors on va continuer à construire, occuper et résister !

Pour suivre nouvelles et appels inscrivez-vous à notre liste email :

http://lists.aktivix.org/mailman/listinfo/zad-occupation

[Source : ZAD]