Nous suivre :


Dossiers :
 
Articles :

Accueil > Le Quotidien des Sans-Papiers > Marche de soutien aux 150 grèvistes de la faim de la rue Royale à (...)

Marche de soutien aux 150 grèvistes de la faim de la rue Royale à Bruxelles

vendredi 9 février 2007

APRÈS 40 JOURS DE GRÈVE DE LA FAIM !

MARCHE POUR LA RÉGULARISATION DES GRÉVISTES
ET DE TOUTES LES PERSONNES SANS PAPIERS

CE SAMEDI 9 février 2008 à 16h - Rue Royale

Samedi, cela fera 40 jours que 150 personnes ont cessé de s’alimenter pour mettre lentement fin à leur vie. Ils espèrent et nous espérons avec eux, ne pas en arriver là.

40 jours sans apports nutritionnels c’est médicalement le seuil limite qui déjà, commence à entrainer des séquelles irréversibles et la mort pour les plus faibles.

Nous porterons 150 chaises vides dans les rues de la capitale que nous déposerons devant l’Office des étrangers en symbole des 150 grévistes de la faim absents de la marche et des 150 000 personnes sans papiers qui attendent depuis des années une solution à leur état de détresse humaine.

Chacune des 150 chaises portera le nom d’un gréviste et sa profession. Nous y ajouterons la (ou les) région(s) de Belgique (Flandre, BXL, Wallonie) dans laquelle ce métier est en pénurie. (Le VDAB estime à 200 000 le nombre de travailleurs nécessaire d’ici 2010 pour combler le manque de main d’oeuvre criant dans certains secteurs rien qu’en région flamande).

Patrick Dewael (VLD) tient à peu près le même discours, préconise la régularisation par le travail et s’enferme pourtant dans son mutisme face aux interpellations de la population sans papiers, se repliant derrière la loi même si celle-ci est injuste.

100 000 travailleurs sans papiers en Belgique travaillent au noir et ne demandent qu’à sortir de la clandestinité, travailler légalement, se former, payer des impôts et participer à la solidarité nationale.

COMMENT SORTIR DE CETTE SITUATION ?

Tant que la loi pour les personnes qui ont leurs attaches en Belgique est injuste, il y aura des grèves de la faim partout dans le pays. Le gouvernement actuel a fait un fameux pas en arrière sur la question de la régularisation des sans papiers. Cette question vitale et urgente est totalement ignorée par notre gouvernement, alors que la majorité des partis (Ps-cdH-cd&v) qui le compose s’est engagée fermement pour la régularisation. Il est temps que les engagements politiques soient tenus afin de donner d’autres perspectives que la grève de la faim aux personnes sans papiers.

Les grévistes, soutenus par le Front Commun syndical, le Forum Asile et Migrations, la Ligue des droits de l’Homme, la KWB, le MOC, de nombreux partis politiques et associations ou comités de citoyens, exigent impérativement une réponse de ce Gouvernement à leur demande.

Les grévistes de la rue Royale, hommes, femmes de tous les pays du monde - Birmanie, Kurdistan, Inde, Mauritanie, Guinée, Equateur, Maroc, Algérie, Pakistan, Angola, Niger, Iran,…- portent en eux toute la richesse du monde mais aussi le cri de détresse de toutes les personnes sans papiers de Belgique.

En espérant que la détresse dont nous témoignons ici, et qui est le reflet d’une politique de l’arbitraire et du déni, puisse trouver réponse dans l’humanité de ce Gouvernement, jusqu’ici inconséquent. La nécessité que celui-ci s’engage dans la voie de la régularisation est, une fois de plus, avérée.

Marchons ensemble pour la dignité de tous.

UDEP (Union de défense des personnes sans papiers)

Cette action est soutenue par la Ligue des droits de l’Homme, le MRAX, ECOLO-GROEN !, Vie féminine, le Clea, GRAAAV, la Voix des faibles, VIVE Belgique, Frères de sans, le CADTM,…

UDEP 0486 039 557 (Alex) - 0484 735 192 (Myriam)
http//:sanspapiers.skynetblogs.be/
(91 rue Royale/ Métro Botanique/ Tram 92, 94 arrêt Congrès)