Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Ci-dessous tour d’horizon de la mobilisation le 18/12/2010
(et rappel : Paris, le 21/12 : http://www.demosphere.eu/node/21859)

Tours, Rennes, Dijon, Plateau france5, Périgueux, Nantes, Montpellier,
Grenoble, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Valence, Saintes, Strasbourg (etc ?)

Tours :

http://juralibertaire.over-blog.com/article-rassemblement-saloppsi2-tours-37-18-decembre-63315938.html

Rassemblement saloppsi2, Tours 37 - 18 décembre

Diff de tracts et partages en tous genre sur la place Jean Jaurès, thé, soupe, vin chaud et chocolats, musique et chansons…

Les flics sont venus nous taper avec les tonfas vers 16H00.

Camions et caravanes ont été mises sur le trottoir de la place Jean Jaurès par leurs propriétaires, mais la circulation n’a pas pu reprendre : les manifestants ont refusé de dégager la rue.

Rennes :

Violents affrontements place de la mairie - 18 décembre

Violents affrontements place de la mairie entre la police et des manifestants.

Cet après-midi, des sympathisants anarchistes se sont mêlés à la manifestation organisée, à Rennes, par le réseau « Logement pour toutes et tous ».

Les manifestants opposés à la loi Loppsi 2 qui prévoit l’interdiction de l’habitat léger (tente, yourte, mobil-home…), sont ensuite remontés place de la Mairie où ils ont perturbé le spectacle diffusé sur la façade de l’hôtel de ville en allumant un feu de palettes.

À 18h45, les pompiers, appelés pour éteindre le feu, n’ont pas reçu un bon accueil. Les policiers sont alors intervenus. De violents affrontements ont eu lieu entre les manifestants et la police qui a lancé des gaz lacrymogènes pour les disperser.

Suite :
http://juralibertaire.over-blog.com/article-rennes-violents-affrontements-place-de-la-mairie-18-decembre-63285507.html

Dijon :

Potager collectif vs Loppsi II - On construit toujours !

http://juralibertaire.over-blog.com/article-dijon-potager-collectif-vs-loppsi-ii-on-construit-toujours-63264491.html

http://juralibertaire.over-blog.com/article-tentative-d-intervention-a-la-tele-contre-loppsi-2-19-decembre-63348562.html


Tentative d’intervention à la télé contre Loppsi 2
- 19 décembre

France 5 : Le plateau de « C Politique » perturbé

Un groupe de personnes s’est introduit dimanche sur le plateau de l’émission
C Politique, sur France 5, interrompant l’entretien avec Nathalie Kosciusko-Morizet. Après la diffusion de plusieurs reportages enregistrés, Nicolas Demorand a évoqué une « interruption liée à un certain nombre de personnes qui souhaitaient prendre la parole sans y avoir été autorisées ».

« Ces gens souhaitaient parler de la loi Loppsi, je crois », a-t-il déclaré.

[Source : JDD, 19 décembre 2010]

Incident ce soir sur le plateau de « C Politique » sur France 5

Selon nos constatations, ce soir, peu avant 18h des jeunes sont intervenus sur France 5, sur le plateau de l’émission politique de Nicolas Demorand, alors qu’il était en train d’interroger Nathalie Kosciusko Morizet.

Devant cette intervention, le présentateur a lancé un reportage sur les Verts.

En retour plateau, le calme était revenu, mais Nicolas Demorand a expliqué
« qu’il regrettait cette intervention et le fait que des individus profitent d’émissions en direct pour vouloir prendre la parole de cette façon ».

Et d’ajouter : « Il y a d’autres façon de s’exprimer et de demander la parole et certainement pas comme ça ! Il va sans doute falloir que nous revoyons notre façon de procéder afin que cela ne se produise plus. C’est dommage pour ceux qui viennent régulièrement sur ce plateau, mais nous allons revoir le fonctionnement. »

Les jeunes qui ont voulu intervenir avaient la volonté de parler de la loi Loppsi qui gère entre autre la sécurité, la vidéo-surveillance ou encore les pouvoirs de la police.

[Source : jeanmarcmorandini.com]

Périgueux :

http://juralibertaire.over-blog.com/article-loppsi-des-personnes-s-invitent-au-conseil-municipal-de-perigueux-14-decembre-63178601.html

Des personnes s’invitent au conseil municipal de Périgueux

Tract distribué pendant le conseil municipal de Périgueux du 14 décembre :

Mesdames, Messieurs, etc…

Vous n’êtes pas sans savoir que la loi LOPPSI 2 est actuellement en dernière
lecture au Sénat pour être votée prochainement.

Ce fourre-tout sécuritaire, en réalité, n’est que le viol de nos vies et l’obéissance
par la peur au gré de l’État et de ses institutions.

Toutes ces stratégies ne visent qu’au contrôle social, s’appuyant sur les différences qui existent entre chaque individu, du mode de vie aux pensées.

Par votre approbation, vous cautionnez Big Brother, par votre approbation vous cautionnez un système fait de pantins, de clones et de soumis.

Vous vous appuyez sur des faits, non pas généralisés, mais qui vous servent pour vos points électoraux.

De nouveau vous pointez les populations les plus pauvres, les jeunes, les personnes qui ne pensent pas comme vous le souhaiteriez.

Vous désirez le rangement de la population pour laisser le contrôle aux nantis.

Vous prenez comme toujours les problèmes en sens inverse, faisant payer la population de votre incapacité à gérer, nous faisant croire que nous sommes incapables de nous gérer.

« Punir pour qu’ils obéissent, diviser pour mieux régner »

Vous êtes des meurtriers en puissance.

Vous êtes des criminels.

Pensez-vous que nous allons nous laisser faire ? Pensez-vous que le mode de
société que vous voulez nous imposer, nous allons l’intégrer, gentiment… ?

Ce n’est qu’un début, nous serons là à chacun de vos pas.

Vous nous interdisez des modes de vie alternatifs… nous ouvrons des lieux autonomes.

Ici et maintenant.

Vous allez sans doute utiliser vos « forces de l’ordre » pour nous déloger…

Nous irons ailleurs encore et encore.

Nos vies nous appartiennent, nos choix de vie et nos pensées ne se négocient pas dans vos bureaux ou vos assemblées.

DES GENS QUI VEULENT VIVRE… SANS VOUS

Comité anti-répression du Périgord, 16 décembre 2010.

Nantes :

Compte rendu du rassemblement et manif à Nantes contre la loi LOPPSI2
- 18 décembre 2010

Environ 400 personnes se sont rassemblées près de la place du commerce à 15h pour revendiquer le droit au logement et protester contre le vote de la LOPPSI 2, la loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure qui était discutée à l’Assemblée du 14 au 17 décembre et sera votée le 21 décembre.

http://juralibertaire.over-blog.com/article-compte-rendu-du-rassemblement-et-manif-a-nantes-contre-la-loi-loppsi2-18-decembre-2010-63333006.html

Montpellier :

Manifestation pour le droit à un habitat alternatif

À Montpellier, environ 300 personnes ont participé cet après-midi a une manifestation contre le projet de loi Loppsi2 (Loi d’Orientation de Programmation pour la Performance de la Sécurité Intérieure) débattu à l’Assemblée nationale. Ils réclament le droit de vivre dans des squats, camions, mobile-home ou yourtes, faute d’avoir accès à des logements traditionnels.

Suite :
http://juralibertaire.over-blog.com/article-montpellier-manifestation-pour-le-droit-a-un-habitat-alternatif-18-decembre-63288484.html

Grenoble :

http://juralibertaire.over-blog.com/article-manif-anti-loppsi-2-a-grenoble-18-decembre-63304451.html

Manif anti-LOPPSI 2 à Grenoble, 18 décembre

Bref récit de la manif anti-LOPPSI 2

Ce samedi 18 décembre, une manifestation contre la LOPPSI 2 (une loi sécuritaire de plus dans un monde de merde…) a eu lieu à Grenoble.

Partie dans le froid avec environ une heure et demi de retard, une cinquantaine de manifestant-e-s (dont une majorité de travellers, squatters, habitant-e-s de camions, yourtes, cabanes ou autres habitats « légers ») a défilé de l’Esplanade / porte de France jusqu’à la préfecture de l’Isère, dans une ambiance sereine mais sous surveillance policière.

Un camion balançait du son, principalement du punk, surtout les Bérus, ça changeait de Manu Chao dans les cortèges CGT.

Différents tracts ont été distribués aux passant-e-s.

Rien d’autre à signaler je crois, si ce n’est, d’après une des manifestantes, une prochaine manifestation est à prévoir au mois de janvier.

Lyon :

Petite mobilisation à Bellecour
à 16H, 150 personnes maxi mais beaucoup d’Autonomes.

De la dispersion des forces aussi malheureusement, un autre appel
à 15h dans un autre lieu après coup. Les manifestants présents n’y comprenant plus rien !

Mais pour la grande messe du 21 à 17h place Antonin Poncet soutenue par les
syndicats et autres, plus de monde à prévoir, oui pour refaire le coup des retraites ?

Seuls les combats que l’ on ne veut pas mener sont perdus d’ avance !

http://www.fa-heropelyon.fr.gd

Toulouse :

1500 personnes ont bloqué le centre toulousain de 13h30 à 18h30.

On notait une légère tension:une arrestation d’un manifestant heureusement libérable au bout d’une heure.

LA LUTTE CONTINUE.

Dans le prolongement de l’action,on note un appel à la création d’un collectif toulousain anti-répression.

http://www.ladepeche.fr/article/2010/12/19/973696-LOPPSI-2-Affrontement-en-fin-de-manif.html#xtor=EPR-1

Bordeaux :

Alors qu’une manifestation nationale est prévue à Paris, un nouveau rassemblement contre la LOPPSI2 est prévu à Bordeaux

Rendez-vous :

Mardi 21 décembre

17h

Place Pey Berland

Préparez vos propres tracts, banderoles, slogans !

Des casseroles, des sifflets, des percus... tout pour faire du bruit !

Plus d’infos :
http://gironde.demosphere.eu/node/676

Merci de faire tourner dans vos réseaux !

http://www.over-blog.com/recherche/recherche-blog.php?query=loppsi&module=portal&action=search%3AsearchInBlog&ref=334388

Valence :

http://juralibertaire.over-blog.com/article-valence-manifestation-en-musique-contre-la-proposition-de-loi-loppsi-2-12-decembre-63042676.html

Manifestation en musique contre la proposition de loi Loppsi 2 -
12 décembre

Mardi 14 décembre sera discutée à l’Assemblée Nationale à Paris la proposition de loi dit « LOPPSI 2 ».

Dimanche soir, répondant à une action développée au niveau national, des manifestants se sont réunis, emmenés par une batucada, devant la préfecture de la Drôme.

Saintes :

Les SDF et précaires parlent de leur crainte

Ils seront aujourd’hui dans la rue pour dire tout le mal qu’ils pensent d’un projet de loi défavorable aux abris de fortune.

Le projet de loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (LOPPSI 2), examinée en ce moment à l’Assemblée nationale, est dans le collimateur des sans domicile fixe (SDF), des précaires et des chômeurs. Surtout un article, le 32 ter A, « qui crée une procédure d’exception, expéditive et arbitraire, à l’initiative du préfet, pour expulser des personnes installées dans un abri de manière “illicite” », prévient Patrick Reunavot, SDF basé à Saintes.

Suite :
http://juralibertaire.over-blog.com/article-anti-loppsi-a-saintes-18-decembre-63279014.html

Strasbourg :

Une centaine de manifestants à Strasbourg contre Loppsi 2

http://la-feuille-de-chou.fr/?p=15399

Contre la loi liberticide et totalitaire dite « Loppsi2″, le collectif Droit Au Logement 67 (DAL) a appelé à un rassemblement ce samedi 18 décembre à 14h place Kleber.

Une centaine de personnes se rassemblent, avec notamment un camion, regroupant des gars de la rue, des teufers, des squaters, des libertaires (CNT et AL), quelques trotskystes (NPA), quelques Attac, et plusieurs dizaines d’autonomes.

Le DAL, qui a donc initié l’appel au rassemblement, dénonce précisément l’article
32 ter A qui pourrait rendre « illicites » les lieux d’habitation alternatifs, telles les camionnettes, les tentes ou les yourtes, alors que nous voyons plus généralement et politiquement à travers la loi Loppsi2 un pas de plus dans la marche totalitaire de l’État-policier, et un coup supplémentaire décisif dans la stratégie préventive contre-insurrectionnelle de la part de nos ennemis dans la guerre sociale en cours.

Toutefois, les différents milieux que fédère la lutte contre cette loi ouvrent un nouvel horizon de contestation intéressant. Ainsi, en plein Marché de Noël (sacré en Alsace, s’il faut le préciser !), nous partons en manif sauvage. La chose intéressante est l’idée d’un parcours déroutant et prenant de cours les flics qui nous surveillent prudemment, ne déployant qu’un seul car de flics et quelques civils, de sorte que tantôt nous nous engageons sur les voies de tramway que nous perturbons et bloquons en plein flux de consommation effrénée, avant d’emprunter des quartiers piétons, puis de se retrouver à nouveau au milieu de la chaussée, avant de stopper brièvement sur la place Gutenberg, et de reprendre la marche vers la place Kléber. Mais, à l’instar des flics, nous continuons et bloquons à nouveau le tramway jusqu’à la Place Broglie avant de réemprunter un quartier piéton pour finalement finir sur la place Kléber.

Il était amusant de voir les flics tenter vainement d’anticiper notre parcours, intimidant et menaçant quelques camarades dans le cortège d’être embarqués et d’écoper pour les autres si « ça dérapait » ou « se passait mal ». De même, le car de flics qui fait pression, toujours aussi vainement, pour qu’on dégage et libère les voies de tram.

Bruyant, déterminé et provocateur, le cortège a attiré l’attention des centaines de touristes-zombies-consommateurs, avec la diffusion notamment de l’Appel italien d’Uniriot à ce que s’élabore une résistance européenne contre la machine capitaliste et son lot de répression. Bien que certains slogans du DAL restent très critiquables, notamment « République en danger, défendons notre liberté » ou même « Loppsi2, liberté en danger » (quelle liberté ?! quelle république ?!) ; même si d’autres furent plus originaux, tels « Un toit pour tous, Hortefeux en prison » ou encore « les dictateurs en ont rêvé, Sarko l’a fait ».

Si la forme de la manif était pertinente, nous étions plusieurs à remarquer qu’il manquait quelque chose à la fin en retournant sur Kléber, car personne ne voulait se disperser pour autant, d’où l’idée de faire prochainement une sorte de Reclaim The Street antiLoppsi (entre autre) : soupe populaire, avec du son, des banderoles, des tracts, de la joie, de la subversion, de la fête, en vue d’occuper une place de la ville, de la squatter festivement et politiquement, et de nous réapproprier la rue.

D’ailleurs, nous proposons de faire une réunion à ce sujet très prochainement.

Bientôt des photos de la manif sur le site d’infos alternatives Feuille de Chou http://la-feuille-de-chou.fr/

Guerre sociale, par le vin et par le feu, par le rire et le pavé, contre l’État et ses condés !

[Source : liste anti-délation]