L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Coordination des Sans Papiers 75

Coordination des
sans-papiers 75
Le 11
juillet 2009
Boulevard du Temple,
Paris
Sur le trottoir de la
Bourse du Travail

À
Monsieur Bernard THIBAULT

Secrétaire général
de la CGT
263 Rue de
Paris, 93516 Montreuil cedex

Monsieur le Secrétaire
général,

Comme vous le savez,
depuis dix-huit jours plus de 600 travailleurs sans- papiers isolés,
avec femmes et enfants, campent et continuent leur lutte sur le
trottoir du boulevard du Temple, devant la Bourse du travail de
Paris, à la suite de leur expulsion violente par le service
d’ordre du syndicat CGT, dont vous êtes le Secrétaire
général.

Nous les sans-papiers de
la CSP 75 sommes décidés à continuer notre
action pour exiger notre régularisation, pour dénoncer
le scandale de la situation des travailleurs immigrés
sans-papiers, et pour clamer notre colère contre la violence
inouïe du syndicat que vous dirigez.

Il ne serait pas
conséquent, de notre part, de vous laisser le bénéfice
de garder le silence.
Vous avez, en votre qualité,
l’obligation, envers tous les travailleurs de France et notamment
de la CGT, de vous exprimer sur cet événement grave.

C’est pourquoi nous
vous demandons d’expliquer publiquement les raisons pour lesquelles
vous n’avez pas empêché que des travailleurs
sans-papiers isolés deviennent la cible privilégiée
des bâtons et des lacrymogènes du service d’ordre de
la CGT.

Cet événement
annonce une rupture radicale au sein du monde du travail, des forces
de gauche, du mouvement social et avant tout de votre syndicat, voué,
depuis toujours, à la cause de l’internationalisme du monde
du travail : un nombre grandissant de sections syndicales
d’entreprise et de métier protestent contre notre expulsion
brutale de la Maison des travailleurs parisienne et appellent à
la solidarité en notre faveur. Votre
qualité vous donne toute autorité pour éclaircir
une opération visant à « se faire justice »
par soi-même et par la force, et cela permettra de la faire
sanctionner comme il se doit, dans une société de
droit.

Nous vous demandons par
cette lettre ouverte d’apporter cet éclaircissement.

Pour la CSP 75

Le
coordinateur, Sissoko Anzoumane