L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

« Parce que le PS est trop timide sur la question des sans-papiers, nous montrons que nous on est là. » Antoine Détourné est à la tête du MJS (Mouvement des jeunes socialistes) et de l’opération coup de poing menée samedi devant la préfecture de police de Paris.


Voir en ligne : Rue 89

Mais son objectif est avant tout de dénoncer la politique de l’immigration du gouvernement :

« On pense que ce qui se passe dans notre pays, avec les 25 000 expulsions en 2007 annoncées par Sarkozy, est très grave. Ce sont des vies qui sont brisées, des vies de gens qui ont grandi en France, pour une politique du chiffre qui en plus n’améliore absolument pas les conditions de vie des citoyens. »

D’où cette opération entamée par un court défilé sur l’île de la Cité. Au pas de course, pour préserver l’effet de surprise. Les masques en plastique à l’effigie du Président sont de sortie. Les pancartes à slogan aussi. Les premiers entourant les seconds pour une mise en scène de ce qu’ils appellent « la traque des sans-papiers ».

(lire la suite de l’article sur Rue89)