Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Démocratie française ! La marche des indignés vers Bruxelles, partie de Madrid, à travers la Meseta pour arriver au pays basque, et passer à Irùn, a été plutôt fraîchement accueillie en France : interdiction de camper sur tout le territoire. Et, en effet, à Bayonne et à Biarritz, les marcheurs se sont vus interdire d’installer leurs tentes – et auront dormi sous la pluie !

Un journal de bord, en anglais, rend compte au jour le jour de cette marche.

Et monte le chant des indignés :

http://acampadabaiona.com/wp-content/uploads/2011/06/Chant-des-indign%C3%A9s.mp3

De [Toulouse->http://roadtobrussels.blogspot.com/ est partie une autre marche vers Bruxelles, qui s’ajoute aux trois marches parties d’Espagne, et à celle partie de Grèce.

Un premier rassemblement est prévu à Paris le 17 septembre, auquel se joindront d’autres marcheurs partis d’Allemagne, d’Italie ainsi que de Grande-Bretagne.

Ils remonteront ensemble vers Bruxelles où ils sont attendus le 8 octobre, et où une manifestation est prévue le 15 octobre


Voir en ligne : le chant des indignés

La Marche citoyenne arrive dans les Landes

19 août 2011

Les marcheurs ont quitté Bayonne ce matin après une nuit difficile car les forces de l’ordre étaient contre toute installation de tente malgré les fortes pluies. Rien n’arrête un peuple en marche…En route pour Tyrosse et Dax…

Vendredi 19, St. Vincent de Tyrosse

Ils arriveront de Bayonne en début d’après-midi au gymnase du lycée de Saint Vincent de Tyrosse – direction Burry .

• 18h : assemblée citoyenne bilingue (avec traducteur français-espagnol et espagnol-français)

Le mode de prise de parole sera expliqué en début de réunion :

Comment demande-t-on la parole ?

Comment peut-on manifester son approbation ou son désaccord ?

Comment demander une traduction ?…

Les indignés ont instauré un langage composé de quatre ou cinq signes pour permettre à chacun de s’exprimer, de développer sa pensée en évitant les confrontations directes.

• 20 h : nous partagerons un verre et un pique-nique grâce aux salades et gâteaux que nous aurons préparés.

+ Projection du film sur la lutte et les campement de la rue de la banque en soirée.

Samedi 20, Dax

Rejoignez le collectif de soutien des sans abris « La Fraternité » créé en 2004 par les jeunes du squat du même nom.

Le matin stand au marché et collecte aux pompe à essence, préparation du campement (nettoyage des berges après la grande beuverie), expo et atelier de banderoles (si vous avez des vieux pots ! Et des vieux potes !).

Arrivée des marcheurs-es vers 14-15h. Collations buffet repas.

• 17 h : Action Logement avec le DalDax. Marche des indignés solidaires avec la journée d’action du collectif « urgence un toit » à Paris. Solidaire avec le G.P.S. (groupe pour le travail social) en réquisition à Toulouse depuis avril. Solidaire avec les indiens de la vallée d’Aspe et la Goutte d’eau toujours en attente d’une expulsion et d’un jugement en septembre. Solidaires avec les demandeurs d’asile de Bordeaux. Solidaires avec les « ré-approprieurs » de Notre Dame des Landes. Solidaires avec Les immigrés de la jungle de Calais. Solidaires avec les gens du voyages et les rooms.

Solidaires avec les familles et les enfants de la rue de la banque et des campements du Dal

• 19 h : assemblée populaire, présentation du mouvement 15-M et des indigné-es.

• 20 h30 : agapes.

• 21 h : début du concert de « l’orchestre poétique d’avant guerre » sous la plus belle scène du Sud Ouest : le pont de la Fraternité. http://www.wat.tv/video/myriam-orchestre-poetique-35pid_2irvp_.html

• 23 h : extinction de la sono, guitares et feux de camp.

[Source : acampadabaiona]

Viernes 19/08 : Bayonne – Saint Vincent de Tyrosse (25km)

Sábado 20/08 : Saint Vincent de Tyrosse – Dax (21km)

Domingo 21/08 : Dax – Lévignacq (35km)

Lunes 22/08 : Lévignacq – Ponteaux les Forges (28km)

Martes 23/08 : Ponteaux les Forges – Sillac (30km)

Miércoles 24/08 : Sillac – Le Barp (28km)

Jueves 25/08 : Le Barp – Léognan (18km)

Viernes 25/08 : Léognan – Bordeaux (15km)

[Source]

COMMUNIQUE DE PRESSE Une frontière de moins vers la démocratie !

17 août 2011

Ce mercredi matin la délégation des citoyens indignés espagnols en partance pour Bruxelles est arrivée en France. Symbolique et important, ce franchissement plein d’engouement augure une union des peuples qui surpasse les délimitations géographiques.

Sur le pont piéton d’Irun, les espagnols, trépignant de leur côté, portaient de leur bras levés et de leur voix, les slogans de la démocratie en marche. Les français de l’autre côté, en joie de les accueillir, se tenaient banderoles et sourires aux lèvres. Notion de partage improvisée, les français soutenaient tantôt les slogans espagnols, tantôt leurs offraient une traduction française qui trouvait écho dans l’instant.

À 8h15, les indignés espagnols ont traversé le pont dans la liesse, et une grande accolade franco espagnole sous les voix criant « abrazo colectivo ! » « (accolade collective) a eu lieu. Beaucoup d’émotion et de force se sont échangés, et sans perdre de temps dans une joie renouvelée la marche a foulé les premiers mètres français à Hendaye.

Leur rythme soutenu les fait arriver à St Jean de Luz à 11h30, puis à Biarritz à 15h pour un casse-croûte au Rocher de la Vierge, où malheureusement devra se tenir une AG exceptionnelle !

En effet, la première étape française, Bayonne, a choisi son camp ! À 12h30 les trois voitures, et 6 espagnols de la marche venus décharger une vingtaine de caissettes de nourriture près du mail en vue d’un pique nique citoyen se sont vu nez à nez avec un cortège de policiers croissant. À 13h, 5 voitures, 2 camions de la police nationale, une douzaines d’agents, un tracto-pelle, deux poids lourds se trouvaient autour du mail Chao Pelletier. Les premiers exerçant une pression douteuse sur des citoyens venus se sustenter, les seconds barrant tous types d’accès au mail à grand renfort de blocs de béton.

« Nous nous demandons si leur agissement est légal sans arrêté municipal. Il doivent avoir eu la crainte que les citoyens s’emparent de nouveau de la place publique, et sans doute que, recourir encore à la menace, comme la première fois que nous l’avions occupé, est une possibilité qui les met mal à l’aise, malheureusement pour eux, nous voulions juste nous asseoir et discuter ensemble… »

Il semblerait que l’application du droit démocratique a chaque jour un peu plus de chemin à faire dans notre pays où nous n’avons plus d’argent pour la santé et l’éducation, mais où nous pouvons mobiliser de façon démesurée des moyens d’oppressions contre la population.

Une AG citoyenne se tiendra ce soir et demain à 19h sur la mail Chao Pelletier à Bayonne.

« Car nous savons que remettre en cause le système, c’est remettre en cause les acquis individuels, c’est avec cette peur que flirte les gouvernements en place : “cette démocratie falsifiée qui te donne juste assez pour que tu puisses la boucler”, comme le dit le chant des indignés.

Nous lançons un appel à tous les grévistes qui se sont dressés, mais de façon éparse et ponctuelle (Airbus, SNCF, France Télécom, Renault, Pole Emploi….), aux grutiers, magistrats, pécheurs, agriculteurs, aux policiers qui voient leur travail se compliquer chaque jour à cause des injustices croissantes, aux employés du système de santé qui voient l’hôpital devenir une entreprise, aux relais de l’éducation nationale qui se battent pour une éducation digne de nos enfants, aux étudiants qui ne se projettent plus, aux fonctionnaires encore au service du peuple malgré les pressions politiques, aux précaires des retraites ou de la vie, aux victimes des haines montantes dues à la division instrumentalisée des classes sociales, aux parents et enfants que nous sommes, garants de nos avenirs… « Ils ont le chiffre, nous avons le nombre ».

La discussion démocratique est ouverte sur le sol bayonnais, mail Chao Pelletier dès 19H ce même mercredi 17 août. Indignons-nous ! Ensemble !