L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

La réquisition des logements vides est une loi, les demandeurs d’asile l’ont appliquée !

À Angers, depuis mi septembre, au moins une quinzaine de demandeurs d’asile étaient sans logement.


Voir en ligne : picasaweb.google.com/proderico

Ils étaient hébergés de façon précaire par des particuliers et aidés par quelques associations, alors qu’ils devraient être logés par la préfecture du Maine et Loire.

Celle-ci, malgré de nombreuses demandes de la part du monde associatif, syndical et politique, refusait jusqu’à aujourd’hui d’assumer ses responsabilités : l’Etat français est dans l’obligation, selon la convention de Genève qu’il a ratifiée, de fournir hébergement, nourriture et allocation aux demandeurs d’asile pendant l’examen de leur demande.

A l’approche de l’hiver, au bout de 2 mois, la situation devient intenable et dans de nombreuses villes la situation est la même ;

Devant le refus de la Préfecture de remplir ses obligations internationales, nous avons donc décidé de réquisitionner un lieu inoccupé :

les demandeurs d’asile ont, maintenant, un toit !

Cette après-midi à 15 h, une vingtaine de demandeurs d’asile accompagnés d’environ 70 personnes solidaires ont réquisitionné l’ancienne gendarmerie des Ponts de Cé, près d’Angers.

Les demandeurs d’asile, dont le nombre continue de grossir, vous invitent à venir les rencontrer dans leur nouvelle maison des Ponts de Cé au rond point, 25 rue David.

TOUT SOUTIEN MORAL ET MATÉRIEL EST LE
BIENVENU !

Contacts téléphoniques au :

06 03 16 85 62

06 42 56 33 33


Pour voir les photos de la réquisition, tapez le lien :

Proderico