Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Les accès à plusieurs aéroports devraient être perturbés jeudi en raison d’un appel de quatre fédérations des transports (CGT, CFDT, FO, CFTC) à une journée d’action contre la réforme des retraites, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Des rassemblements sont prévus aux abords d’aérogares comme à Roissy et Lyon à 10h, ainsi que des blocages de routes d’accès dans d’autres villes, avec parfois le renfort d’étudiants, a indiqué la CGT.

Air France prévoit jeudi « d’assurer l’ensemble de son programme mais quelques retards sont possibles », a précisé une porte-parole à l’AFP. La compagnie recommande aussi à ses clients « d’arriver aux aéroports à l’avance ».

Cinq syndicats d’Air France (CFDT, CFTC, CGT, FO, Unsa) ont appelé les salariés à faire de ce jeudi « une grande journée de mobilisation et de grève dans les aéroports français ».

À la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), où aucun préavis n’a été déposé, « la prestation sera assurée » par les contrôleurs aériens, selon un porte-parole de la direction.

Pour l’ensemble des transports, les fédérations CGT, CFDT, FO et CFTC appellent à faire de jeudi « une grande journée de mobilisation et de grève dans les aéroports de Paris et de province » pour « maintenir et accentuer la pression sur le président de la République et le gouvernement » contre le « caractère injuste et inefficace de la réforme sur la retraite ».

Le 20 octobre dernier, une journée similaire avait eu lieu.
Ce mouvement est de nature différente de celui auquel vient de renoncer le principal syndicat des pilotes de ligne (SNPL). Ce dernier avait posé un préavis de grève du 4 au 8 novembre pour protester contre un projet de fiscalisation de certains de leurs avantages, le gouvernement ayant décidé de déposer un amendement clarifiant les points litigieux, à la satisfaction du syndicat.

[Source : AFP]