Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

de l’inédit dans la grève à l’hôpital Tenon

Vendredi 5, h19H30 :

les infirmiers et infirmières des urgences de l’hôpital Tenon en grève depuis plus de trois semaines ont exercé leur droit de retrait, ce qui leur permet de refuser la réquisition.

Depuis 13h30, les infirmiers et infirmières des urgences de l’hôpital Tenon en grève depuis plus de trois semaines ont exercé leur droit de retrait, ce qui leur permet de refuser la réquisition. La direction n’a pas demandé de délestage vers les autres hôpitaux, ce qui fait que patients « à pied » (venus par leurs propres moyens), SAMU, pompiers etc...ont continué à affluer. Les seules infirmières présentes dans le service pour les recevoir sont les deux cadres infirmiers, grévistes mais réquisitionnées. On ne sait pas encore ce que va faire va l’équipe de nuit qui arrive à 21 heures.

À faire savoir et à faire suivre...

Et surtout que personne ne tente d’aller se faire soigner à Tenon !

[Source : indymedia Paris]