L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

La Préfecture des Hauts-de-Seine, qui refuse depuis plus de six mois maintenant d’examiner les dossiers des sans-papiers qui ont occupé l’église Saint-Paul, posait comme condition pour les prendre en compte que l’occupation cesse préalablement... Afin de débloquer la situation, les Oubliés de Saint-Paul ont donc levé l’occupation, en plein hiver, et se sont installés à l’extérieur, sous des tentes, dans le froid. La Préfecture considérerait que l’occupation de l’église n’a pas cessé – et n’entendrait toujours pas examiner les dossiers des « oubliés ». Ainsi le Préfet des Hauts-de-Seine, Pierre de Bousquet, ajouterait par lui-même un nouveau critère pour la régularisation des sans-papiers : qu’ils ne la revendique pas !

QSP