Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Ces questions écrites sont décidément instructives. C’est qu’ils en savent des choses nos parlementaires... Ainsi, à Mururoa, « après 138 essais nucléaires souterrains », l’île « pourrait en partie s’enfoncer dans la mer provoquant ainsi un tsunami. »

On en sait plus : « La vague, selon les experts pourrait atteindre 20 mètres de haut à l’endroit du glissement et 5 mètres en zone de vie, submergeant en partie l’atoll de Tureia peuplé de 300 polynésiens. »

La députée s’inquiète qu’aucune mesure ne soit prise face à cette menace qui peut se concrétiser à tout moment. En dix minutes… Les habitants de Tureia ont de quoi s’inquiéter…

Quant à la folie criminelle qui consista à multiplier ainsi des essais nucléaires inutiles et horriblement coûteux, elle n’est encore interrogée par personne…

Cette histoire des essais nucléaires serait amusante si elle n’était effarante… quand on imagine que pendant des décennies diverses « puissances » se seront ainsi amusées à revérifier des centaines de fois ce qui ne demandait rigoureusement aucun « essai » grandeur nature de ce genre : que la bombe atomique, théorisée par Einstein et d’autres bien avant qu’elle ne devienne réalité, peut en effet exploser en dégageant une force sans commune mesure avec tout ce qui était connu jusque-là. Depuis le premier essai, du 16 juillet 1945, à Almagordo dans le désert du Nouveau-Mexique, la vérification est faite.

Deux mille fois, on refera « l’essai », juste pour voir. Deux mille fois, sans surprise, ça “marchera”. Au passage, la planète en aura tant pris, jusque dans ses entrailles, qu’il est certain qu’on n’a pas fini d’en ramasser les pots cassés.

Faut-il prier pour Tureia ?

13e législature

Question N° 113756 de Mme Chantal Robin-Rodrigo (Socialiste, radical, citoyen et divers gauche - Hautes-Pyrénées)

Question écrite

Ministère interrogé > Intérieur, outre-mer, collectivités territoriales et immigration Ministère attributaire > Écologie, développement durable, transports et logement
Rubrique > défense

Tête d’analyse > armée

Analyse > essais nucléaires. conséquences. Mururoa

Question publiée au JO le : 12/07/2011 page : 7539

Texte de la question

Mme Chantal Robin-Rodrigo appelle l’attention de M. le ministre de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration sur les conséquences de l’affaissement programmé de l’atoll de Mururoa. En effet, l’Association des vétérans des essais nucléaires s’inquiète du devenir de l’atoll de Mururoa qui, après 138 essais nucléaires souterrains pourrait en partie s’enfoncer dans la mer provoquant ainsi un tsunami. La vague, selon les experts pourrait atteindre 20 mètres de haut à l’endroit du glissement et 5 mètres en zone de vie, submergeant en partie l’atoll de Tureia peuplé de 300 polynésiens. Il serait atteint en un peu plus d’une dizaine de minutes (rapport Fairhust de 1998). Elle lui demande quelles sont les mesures qui sont prises pour protéger les habitants de Tureia.

[Source : assemblée nationale]