L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Ce week end, les CRS 42 basés près de Nantes ont
déferlé dans nos rues.

Courses, arrestations bombes
lacrymogène à la main, conduites à la PAF pour libération
une heure après, retour en centre ville (une
heure et demie de marche), re-arrestations.

La destruction du plafond d’un squat dans la nuit de
samedi à dimanche annonce l’arrivée du mauvais
temps, les policiers sont spécialisés dans l’entrée dans
les espaces privés sans aucune autorisation et dans les
bris de fenêtres et autres destructions illégales.

Les contrôles d’identité au faciès ne sont pas justifiés,
non plus : les CRS peinent à nous dire qu’ils contrôlent
tout le monde, alors que des français et moimême
ne sommes pas contrôlés.

[Source : Inter-Calais]