Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Alors que dimanche 6 mai, quelques heures avant de perdre le mandat populaire, Claude Guéant, faisait passer un décret d’application de la Loppsi permettant l’interconnection de tous les fichiers – contradictoirement avec l’existence de la Commission nationale informatique et libertés (la CNIL) dont l’objet, depuis sa création en 1977, est précisément d’empêcher un tel fichage anti-démocratique de la population –, on demande ici l’abrogation de la Loppsi, la loi la plus liberticide jamais adoptée.