L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Samedi à la manif des Rroms, à Denfert-Rochereau,
appelait aussi le 9e collectif.

Une dizaine de membres
du 9e sont venus, avec banderolle. Le commissaire,
voyant ça, a approché les organisateurs de la manifestation
pour leur signifier que la présence du 9e collectif
n’était pas bienvenue. Que faisait là le 9e collectif ? Il
n’avait rien à y faire, selon lui. Les organisateurs, à qui on
demandait ainsi sans détours de faire cesser ce “désordre”,
ont dû préciser que la présence du 9e était normale,
puisqu’ils avaient été invités.

Précisons à notre tour que non seulement le 9e collectif
était invité, mais qu’il avait même appelé à cette manifestation.

Le 9e s’associait d’autant plus naturellement
à cette manifestation que des Rroms étaient venus, précédemment
à plusieurs de ses manifestations – sans banderolles,
ce qui explique peut-être que le commissaire ne
s’en soit avisé...

Faut-il ajouter que, si le 9e a tenu à participer à la
manifestation de Denfert, c’est au nom de la solidarité. Si
on cherche à diviser les uns contre les autres, les immigrés
d’Europe contre ceux d’Afrique, ou les chinois
contre les noirs, les noirs contre les arabes, etc, c’est précisèment
la politique du 9e collectif que de contredire
cette ambition de l’État d’opposer les uns aux autres pour
mieux les opprimer tous.

D’autre part, il semble qu’en ces temps de confusion sarkozyste
le commissaire ait tout bonnement oublié ce que
signifie le droit de manifester.

QSP