L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

L’horrifique loi Besson passe au Parlement. Honte de la démocratie : pour la énième fois les députés vont légiférer pour rendre la vie impossible aux étrangers... Absurde programme porté par une démagogie pure – xénophobie, racisme d’État... – qui permet d’assumer une inhumanité sans bornes. Cette dernière est particulièrement réussie de ce point de vue : toutes ses dispositions tendent à multiplier les problèmes, suscitant de nouvelles violences. La prolongation de la rétention administrative à 45 jours en est une bonne image. Les nouvelles mesures qui instituent la possibilité de bannissement suite à une expulsion rajoutent une couche sur la hideuse construction xénophobe. Comble des combles, il faut que ce soit les pays riches qui instituent me modèle de la violence, de la haine ; et, parmi ceux-ci, le pays des droits de l’homme redouble d’énergie pour détruire tous les droits humains jusqu’à leur racine. Un pays qui n’a pas honte de lui-même.

CONTRE LE PROJET DE LOI BESSON

Le mardi 28 septembre à 18h

Place Edouard Herriot

Métro Assemblée Nationale

Le collectif UniEs Contre l’Immigration Jetable (UCIJ) appelle à se rassembler à proximité de l’Assemblée Nationale pour exprimer notre refus du projet de loi Besson qui s’il était adopté précariserait encore plus les immigrés en France.

Au moment où les déclarations racistes de membres du gouvernement et de responsables de la majorité se multiplient, au moment où de partout en Europe et dans le monde des condamnations du gouvernement français pleuvent, il est important de ne pas laisser sans réaction le début des débats parlementaires sur ce projet de loi.

L’UCIJ salue toutes les manifestations en France, qui se tiendront ces jours ci et appelle à faire du samedi 16 octobre une grande journée de solidarité avec les immigrés et de dénonciation de la politique gouvernementale et de ce projet de loi.

====================================================

Ci-dessous l’analyse, en 20 pages, de l’horrifique loi Besson :

PDF - 225.6 ko