L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

La Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) a annoncé qu’elle avait saisi le juge des référés lundi 20 juillet pour demander l’expulsion de sans-papiers qui occupent un de ses locaux à Paris depuis vendredi. La CPAM de Paris « a saisi ce jour le juge des référés pour occupation illicite de ses locaux », a-t-elle déclaré lundi dans un communiqué.

« L’objectif est de rétablir la situation afin de nous permettre de poursuivre la procédure de vente de l’immeuble, et pour cela il faut que les occupants illégitimes quittent les lieux », a déclaré la direction de la CPAM. La CPAM demande « que tout soit fait pour que cet immeuble, actuellement en vente, puisse l’être au plus vite pour que des logements sociaux y soient construits ». La caisse primaire « entend vendre dans ce but cet immeuble qui était en bon état, à partir de l’estimation des Domaines à 35,2 millions d’euros », a-t-elle précisé.

Plusieurs dizaines de sans-papiers occupent depuis vendredi soir un immeuble inoccupé appartenant à la Sécurité sociale, dans le 18e arrondissement de Paris, avec le soutien de plusieurs organisations. Ils réclament la régularisation des sans-papiers. Les occupants de l’immeuble veulent faire des lieux « le ministère de la régularisation de tous les sans-papiers ».

[Source : lemonde.fr avec afp]