Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Aujourd’hui, dimanche 29 mai, les indignés de Paris reprenaient la Bastille. Après une journée d’AGs, de discussions et de chansons à plus de 1 000, ils prévoyaient d’installer un camp sur la place.

Mais vers 20h, les policiers et les gendarmes ont commencé à évacuer la place. Après plus d’une heure de lutte pour rester sur la place, les indignés pacifiques se sont fait violemment descendre des marches de l’opéra de Bastille, puis sortir hors de la place. Lacrymogène, coups de matraque, prises violentes, coups de poing et coups de pied ont fini par avoir raison des indignados.

Ils étaient encore une ou deux centaines, plus tard dans la soirée, à être sur la place de la Bastille malgré la présence soutenue des gardes mobiles.

Une autre vidéo de Télé Liberté à venir sur la journée intégrale du 29 mai.

Paris s’éveille