L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Plusieurs associations de soutien aux immigrés ont dénoncé lundi à Cannes
(Alpes-Maritimes) le pacte européen sur l’immigration et l’asile, en estimant
qu’il s’agissait d’une préfiguration d’une « Europe bunker ».

Elles s’exprimaient lors d’une conférence de presse tenue à quelques centaines
de mètres de l’endroit où le ministre de l’Immigration, Brice Hortefeux, présidait
celle de ses pairs européens du Conseil Justice-Affaires intérieures (JAI).

Alors que « les signes se multiplient depuis des années que l’Europe se ferme, se
replie sur elle-même »
, selon Dominique Noguières, vice-présidente de la Ligue
des droits de l’homme (LDH), le pacte européen aboutit à « une Europe bunker
 »
, a assuré Henri Rossi, de la LDH cannoise.

Il a également annoncé que « plusieurs militants qui voulaient former un “cercle
de silence” en déployant une banderole dénonçant “l’Europe bunker” (avaient) été
interpellés »
à proximité du Palais des festivals où avaient lieu les discussions des
ministres européens.

Ces interpellations ont été confirmées à l’AFP de sources policières.

Pour Mouloud Aounit, le secrétaire général du Mouvement contre le racisme
et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), les associations ont « le devoir de
tirer la sonnette d’alarme devant ce pas de plus, ce pas de trop [vers] une Europe qui
se corsette ».

Ce plan est basé « sur une conception sécuritaire, unilatérale, teintée de relents post
colonial et racistes »
, a-t-il ajouté.

[Source : AFP]