Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Au 102e jour de grève de la faim de Bernard Rappaz, le mouvement de soutien prend de l’ampleur, et la presse suisse s’en fait l’écho. Hier, une page dans l’unique quotidien qui paraisse le dimanche, Le Matin-Dimanche, rendait compte de l’appel de Jean Ziegler et Daniel Cohn-Bendit et du jeûne international de protestation. Aujourd’hui, c’est l’agence de presse ATS qui a répercuté le dernier communiqué du Comité international de soutien à Bernard Rappaz.

Un rassemblement doit se tenir devant l’ambassade suisse à 14 heures, pour apporter la pétition des trois personnalités qui demandent la libération immédiate de Bernard Rappaz.

Une deuxième démarche est prévue auprès de la Nonciature apostolique, pour alerter le Vatican sur le cas de ce prisonnier qui menace de devenir un martyr.

D’autres actions doivent intervenir dans les jours qui viennent.


Voir en ligne : Libérez Rappaz !

Le Comité international de soutien à Bernard Rappaz a pris de l’ampleur ce week-end, alors que le chanvrier valaisan en était samedi à son 100e jour de grève de la faim. José Bové y a rejoint Jean Ziegler et Daniel Cohn-Bendit, qui demandent la libération immédiate du prisonnier.

Dans un communiqué diffusé dimanche, le comité indique qu’après la manifestation tenue samedi Place St-Michel, il remettra lundi à l’ambassade de Suisse à Paris un appel à libérer Bernard Rappaz. Il entend également intervenir auprès du Vatican.

Le chanvrier purge depuis mars une peine de cinq ans et huit mois pour violation grave de la loi sur les stupéfiants et d’autres délits. Il proteste contre sa condamnation depuis le début de sa détention avec une grève de la faim interrompue dix jours en mai et un mois en été.

[Source : 24 heures/ATS]