Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Today’s video is the second part of the interview of Birgitta Jónsdóttir. She speaks about the Icelandic Modern Media Initiative, an Icelandic law intended to make the country a haven for freedom of information, speech, and expression.

L’enquête islandaise continue. Aujourd’hui, Paris s’éveille se fait à partir de Reykjavik. Rencontre et longue conversation avec notre “envoyé spécial”, Bertrand Téchéné, ici déjà depuis plusieurs semaines. Il avait mis ce matin en ligne sur sa page Facebook “Icelandic revolution project”, la deuxième partie de l’interview de Birgitta Jonsdòttir, député élue dans le processus révolutionnaire de ces deux dernières années. Birgitta est en particulier à l’origine de l’Icelandic Modern Media Initiative, qui entend instaurer un havre de paix pour les internautes du monde entier, à l’inverse de l’Hadopi et de la Loppsi françaises – une loi pour défendre la liberté d’expression sur le net, si menacée ces temps-ci.

Demain, jour férié – Pâques. Tout sera fermé. Même les piscines (sauf une).

Nous tenterons de profiter de ces jours tranquilles pour rencontrer autant d’interlocuteurs que possible – en particulier du côté des constituants et des législateurs. Pour tenter de démêler ce qui se concocte dans le pays des vents glacés.

Un nouveau monde serait-il à l’œuvre ?

Paris s’éveille