L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Yvan Blot serait chargé de la sécurité des ports au ministère de l’immigration de M. Hortefeux.

En novembre 2008, après l’expulsion ratée des Afghans et le début de la grève de CSUR qui entre en conflit ouvert avec la mairie UMP, la visite d’un membre du cabinet de Hortefeux accompagné d’un représentant du HCR avait été décidée.
Cette visite a été supprimée mais le ministère semble nous avoir concoctés, un de ses petits secrets de derrière les droits de l’homme, en formant une réunion « spéciale calaisis ».
http://www.nordlittoral.fr/actualite/Faits_divers/Faits_divers/article_870595.shtml
http://www.nordlittoral.fr/actualite/Faits_divers/Faits_divers/article_872671.shtml

Selon les infos, ce serait Yvan Blot qui est ou était chargé de nous faire une petite descente à Calais.

Yvan Blot n’est pas un inconnu à Calais.
Membre du RPR, il s’était présenté aux législatives à la proportionnelle en 1986. Ses mèches blondes sur un front dégarni et proéminent et ses militants-afficheurs agressifs vis-à-vis de jeunes femmes isolées comme moi, réveillaient de drôles de souvenir.

Il reprochera à Chirac de n’avoir pas su unir "les
aspirations au libéralisme économique et les attentes populistes de la
droite nationale"
. Il quitte le RPR et entre ensuite au FN, promeut Mégret et les idées d’une alliance libérale et populiste : en clair toute la droite de l’époque, ensemble pour détruire les droits de tous.

En 1991, Yvan Blot participe à un congrès de l’activiste néo-nazi Edwald Althans.

En 2005, il revient à l’UMP et soutient Sarkozy.

Hortefeux qui vient d’OCCIDENT, un groupe d’extrême droite dissous, Blot et ses amis les néo-nazis allemands, Sarkozy réalise l’union nationale libérale si chère à tant de capitalistes en pleine crise de profits maximum.

[Source : zpajol]