L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

On apprend aujourd’hui lundi que la plupart des retenus du centre de rétention de Palaiseau (20 sur 24) seraient en grève de a faim depuis samedi soir.

Les retenus ont entamé une grève de la faim samedi soir (14 février).

20 retenus sur 24 refusent de s’alimenter.

C’est pour eux, expliquent-ils, la seule façon de s’opposer aux arrestations dans la rue, aux reconduites à la frontière alors qu’ils sont en France pour la plupart depuis plusieurs années (l’un d’eux depuis 18 ans), que leur famille est en France et qu’ils n’ont rien à se reprocher.

La situation semble assez tendue.

Ils ont besoin de parler, vous pouvez les joindre en appelant les cabines téléphoniques du centre : 01 60 14 74 59, 01 60 14 90 77.

La presse a été prévenue.

[Source : RESF]

Et une dépêche AFP est tombée :

16/02/2009 | Mise à jour : 16:44

Une quinzaine d’étrangers en situation irrégulière retenus au centre de rétention administrative (CRA) de Palaiseau (Essonne) observent depuis samedi soir une grève de la faim pour demander leur régularisation, a-t-on appris lundi auprès de l’un d’eux.

Selon Modibo Sissoko, un Malien de 41 ans menacé d’expulsion, en France depuis 1989, une quinzaine de retenus sur les 23 actuellement dans le centre refusent de s’alimenter. Le CRA de Palaiseau compte une quarantaine de places.

La plupart des sans-papiers retenus à Palaiseau vivent en France depuis « 10, 12, 15 ans », travaillent et paient des cotisations sociales, a ajouté M.Sissoko. Interpellé le 30 janvier devant son foyer de Viry-Châtillon (Essonne), il bénéficie d’une promesse d’embauche dans le secteur du bâtiment, qu’il devait présenter à la préfecture le 12 mars. La justice doit statuer demain sur une éventuelle prolongation de 15 jours de son placement en rétention, a-t-il précisé.

[Source : AFP]