L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Le processus de lutte contre « l’immigration clandestine » en France bat son
plein. Le gouvernement français ne baisse pas les bras dans la chasse des
sans-papiers vivant sur le territoire français et également les personnes
candidates à l’émigration.

Les accords bilatéraux entre la France et les pays de l’autre rive de la
méditerranée se multiplient. La Tunisie ne déroge pas à la règle. La
Tunisie et la France viennent de conclure un accord bilatéral de
coopération destiné à lutter contre « l’immigration clandestine ». Cet accord
renforce l’accord global dit de gestion concertée des flux migratoire
signé par les deux pays en avril 2008.

L’externalisation de la lutte contre « l’immigration clandestine » devient le
leitmotiv de la politique anti-immigration en France et en Europe. C’est
aux pays frontaliers de traiter ce type d’immigration et de faire la
traque aux candidats à l’immigration. La France, pays des droits de
l’homme et pourvoyeuse généreuse apporte les équipements et le matériel
nécessaire à cette chasse et son aide au développement concernant les
réadmissions dans leur pays d’origine d’« immigrants illégaux » présents sur
son territoire. Les deux ministres (tunisiens et français) ont plaidé pour
une immigration concertée c’est-à-dire une immigration qui répond à la
politique de l’« immigration choisie » appliquée en France. En 2009, 300
tunisiens sur 9000 sont entrés en France dans le cadre de cette loi.

La FTCR, association issue de l’immigration, n’a de cesse de dénoncer la
floraison de lois anti-immigrées et les pratiques inhumaines qui en
découlent. Dans cet état d’esprit, la FTCR :

- Dénonce avec vigueur cet accord dit de coopération pour lutter contre
l’« immigration clandestine » entre la Tunisie et la France

- Dénonce également la collaboration des instances consulaires tunisiennes
qui délivrent des laissez-passer pour les tunisiens dans les centres de
rétention.

- S’insurge contre ce type d’accord et exige la libre circulation pour
tous les candidats à l’immigration et la fin de la chasse aux « clandestins ».

Paris, le 05.07.10

Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives – FTCR
3 rue de Nantes
75009 Paris
Tel/Fax : 00 33 1 40 34 18 15
ftcr@ftcr.eu
www.ftcr.eu