L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

La Préfecture du Rhône expulse à la hâte le fils adoptif et irréprochable, mais noir, d’une famille française de longue génération.

Le mardi 6 novembre 2007 au centre ville de Lyon, l’après-midi, en sortant d’une boulangerie, M. Léonard AMAN-CLAIR, 36 ans, s’est fait contrôlé à l’improviste par une patrouille pédestre de policiers à qui il a présenté spontanément son passeport. Ce passeport étant périmé malgré de nombreuses tentatives de renouvèlement restées infructueuses à cause de la désorganisation administrative relative à la guerre civile en Côte d’Ivoire, son pays de naissance.

Depuis près de 5 ans, le préfet du Rhône a toujours refusé de lui accorder l’asile malgré les menaces dont il a été victime dans son pays d’origine. Léonard a été immédiatement placé en garde à vue, puis conduit au centre de rétention administrative de Lyon Saint Exupéry et le samedi 17 novembre 2007, soit 10 jours plus tard, expulsé à la hâte vers la Côte d’Ivoire, destination Abidjan, via Roissy.

Aucun délit, casier judiciaire vierge, Léonard AMAN-CLAIR est totalement intégré : fils adopté depuis 25 ans par un français « de souche » aujourd’hui retraité et vivant à La Ricamarie (Loire), dont il porte légalement le nom, très entouré familialement, affectivement, socialement et amicalement, il vivait ici, se partageant entre Lyon, La Loire et l’Isère où habitent son père, ses oncles, tantes et cousins, c’est-à-dire parmi les siens depuis sa jeunesse.

Quel peut donc être le délit si grave qui a poussé la police à le contrôler ce mardi 6 novembre et la préfecture à exiger son expulsion à la hâte au petit matin ? Le fait d’être noir ?

Comme le souligne une phrase du livre de Madame Rama Yade (Secrétaire d’État chargée des Affaires étrangères et des droits de l’Homme) : « Tant que le lion n’écrira pas, les histoires de chasse vanteront la bravoure du chasseur » (proverbe africain).

Son père, ses tantes, ses oncles et les cousins de Léonard, ainsi que tous ses amis proches à Lyon : Alain, Arno, Billy, Charles, Didier, Eva, Gérard, Louiso, Lucien, Max, Patrick, Philippe, Rodolphe, Rabiha, Manuèle, Jeroen, Jonas, Willy, Joel, Medy, Abdul, Amath, Michel.

Publié par Amis du Collectif de Léo