L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Aux cinquante six sans papiers grévistes de la faim, il a été demandé
de se prononcer par écrit sur la forme qu’ils veulent donner au mouvement.
Le CSP 59 a collecté les réponses jusqu’en fin de journée. À
17 heures se tenait la réunion de mise au point. Certains ont répondu
depuis la Guinée et le Maroc où ils ont été expulsés. 54 lettres sur 56
sont revenues. 41 ont été adressées au CSP 59, 13 au Mrap et à la
LDH. Ils déclarent « avoir cessé leur grève de la faim » commencée
le 15 juin, et donnent mandat à ces associations pour négocier leur
régularisation avec la Préfecture. Vendredi à onze heures le Préfet doit
recevoir la LDH et le Mrap – excluant le CSP 59 pourtant plébiscité
comme principal représentant par les grèvistes de la faim.
« La lutte n’est pas terminée, y compris celle de la régularisation des
grévistes. Ce qu’elle donnera dépendra de notre capacité à créer un
rapport de force après la grève de la faim que vous avez décidé de suspendre
 »
, a déclaré Roland Diagne, porte-parole du CSP 59.
(Sources : QSP et AFP)