L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Expulsion de malades quotidiennes. Violations des droits des sans-papier : défaut de présentation au JLD, arrestation au guichet de la Préfecture où l’on vient renouveler sa carte d’étranger malade – sans que celle-ci ait même été refusée.

Encore un cas où une poignée de militants, amis ou « soutiens » de sans-papiers en cours d’expulsion, se rendant à l’aéroport au moment de l’embarquement, réussissent à parler brièvement aux passagers lors de l’enregistrement du vol et que c’est suffisant pour provoquer leur solidarité – et empêcher l’expulsion des sans-papiers.

Cette fois, Solange témoigne de n’avoir eu le temps de parler qu’à quatre voyageurs, et que cela aura été suffisant pour provoquer la protestation unanime de tous les passagers du vol – et empêcher l’expulsion.

Hier, SOS Soutien aux Sans-Papiers présent aux guichets d’embarquement, uniquement 4 passagers prévenus d’une expulsion à bord de leur avion... et
la solidarité dans tout l’avion.

TOUS LES PASSAGERS ! se sont levés de leurs sièges pour demander l’arrêt de
l’expulsion.

Pas un flic n’est monté dans l’avion pour « rétablir le bon ordre » : la solidarité spontanée entre ces 4 passagers puis tous les autres.

Il est à nouveau au CRA de Vincennes.

AUJOURD’HUI :

EXPULSION 16H MALI de ROISSY : R. Malien, MALADE, 10 ans de présence, ne doit pas être expulsé : il doit commencer le traitement de son HÉPATITE.

Il ne pourra jamais bénéficier dans son pays du traitement antiviral obligatoire : trop cher

Le SUD n’est pas dans les carnets de commande des maîtres du monde ; les labos

qui distillent la mort à prix coutant au sud.

Le Ministère aussi n’a pas non plus sur ses listes ces maladies : HÉPATITE C et VIH !

ON EXPULSE VERS LA MORT CES MALADES !

• R. Arrêté le 17/11.

Arrivé le 19 novembre au CRA à 15h jamais passé devant le JLD !

Il a fait un recours au T.A. de Paris le 20 : NI JLD , NI T.A., un billet aller simple.

La billeterie du groupe Accor, remplace le juge de la détention et des libertés désormais.

• Arrêté au guichet de la préfecture CERGY PONTOISE, lors du RENOUVELLEMENT DE SA CARTE ÉTRANGER MALADE ! Le 17 NOVEMBRE.

3e renouvellement de sa carte de séjour « étranger malade » pour HÉPATITE C, mais sans refus avant ! , juste son arrestation au guichet.

DONC PLUS DE 5 JOURS AU CRA, et pas DE JLD AU 5e jour : EXPULSION DIRECTE

VOL 16H BAMAKO À ROISSY.

QUE GRONDE LA COLÈRE !

FERMETURE DES CRA.

Solange

[Source : SôS]