Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Depuis leur expulsion de le friche rue de Paris à Montreuil, les familles rroms se font continuellement chasser des endroits où ils tentent de se poser.

A l’instant ils sont en train de se faire chasser par la police des abord du périphérique.

« Laissez-nous vivre ! »

Depuis leur expulsion de le friche rue de Paris à Montreuil , les familles rroms se font continuellement chasser des endroits où ils tentent de se poser.

A l’instant (10 mai, 17h30) ils sont en train de se faire chasser par la police des abord du périphérique.

Mercredi 8 mai, c’était d’un terrain à la limite entre Montreuil et Bagnolet : La police nationale envoyé par le préfet Lambert, la police municipale de Montreuil dite « Tranquillité publique », les policiers en civiles, tous étaient là pour chasser les familles.

« Le préfet souhaite que vous partiez, et il a demandé a ce que la force soit utilisée si nécessaire. Donc voilà je suis là pour exécuter ses instructions. Donc c’est ce que nous allons faire, vous faire sortir par ce côté là. Si vous voulez, les choses vont bien se passer, on va vous porter, si vous voulez que se soit trés visuel. »

« et on va aller où ? »
« C’est pas au préfet de se prononcer sur l’endroit où vous devez aller. je vous explique juste que moi je vais vous demander de partir. que si nécessaire je ferais usage de la force. »

ci-dessous : extrait sonore : la police applique les ordres du préfet Lambert :

https://soundcloud.com/krlo-rromano/la-police-applique-les

ci-dessous : extrait sonore : « laissez-nous vivre ! »
https://soundcloud.com/krlo-rromano/laissez-nous-vivre

la police arrive

femmes et enfants ne savent plus où aller.

la police fait pression

La tranquillité publique

La tranquillité publique au repos.