L’information au jour le jour sur le quotidien des sans-papiers.

Nous suivre :



Media :
 
Articles :

Le juge de liberté et de détention (JLD) a décidé jeudi 28 mai de ne pas
prolonger
de 4 mois sa détention provisoire et de lui accorder la liberté
conditionnelle, sous
contrôle judiciaire (il doit se présenter une fois pas semaine au
commissariat) pour
le 10 juin, fin de son mandat de dépôt. Il aura passé 8 mois en prison.
Nous ne
savons pas encore si le parquet fait appel.

A sa sortie du cabinet du juge, Moïse, avec ses mains menottées, trainé
par les
gendarmes, a pu néanmoins faire le V de la victoire,
devant la double rangée de gendarmes, à l’intention de la trentaine de
militants
présents qui criait « Liberté, liberté ! »

Malheureusement, cette victoire n’est que très partielle : deux inculpés
sur huit
sont encore en détention préventive, un autre est à l’hôpital depuis 7
mois après
avoir été agressé dans sa cellule à Fresnes, tous sont toujours inculpés.
On ne sait toujours pas quand aura lieu le procès mais on compte sur tous
et toutes
pour se mobiliser, continuer la lutte pour la libération d’Ali et
Mahamadou et exiger
l’arrêt des poursuites pour tous les inculpés !

NOUS NE LACHERONS PAS !

Collectif de solidarité avec les inculpés de Vincennes
liberte-sans-retenue@riseup.net

Paris, 28/5/09.