Nous suivre :



Dossiers :
 
Articles :

Les dimanche 21 et lundi 22 avril 2013 se tiendront au Lavoir Moderne Parisien les premières « Rencontres de La Nuit rwandaise »

Le procès intenté par neuf officiers supérieurs de l’armée française contre La Nuit rwandaise et le Nouvel Observateur a été annulé en dernière minute, par décision judiciaire intervenue ce 5 avril à la demande du Nouvel Observateur.

Nous avions prévu deux journées de colloque, en veille de procès, pour permettre aux témoins que la revue La Nuit rwandaise avait cité à comparaître pour sa défense de s’exprimer. Leur programme a donc été modifié.


Voir en ligne : www.lanuitrwandaise.org

 LES VIDEOS DES RENCONTRES


1 - Perspectives juridiques


2 - Lettre de l'Association Cauri


3 - « Hutu, Tutsi, Twa », l’histoire avant le...


4 - Débat autour du film "Rwanda : une...


5 - Le génocide des Tutsi dans les manuels...


6 - L'attentat du 6 avril


7 - Bosnie - Rwanda : la stratégie génocidaire...


8 - La situation actuelle au Kivu


9 - Des femmes contre la guerre

Ces journées s’inscriront dans le cadre de la campagne à mener tout au long de l’année à venir sous l’intitulé : « Rwanda : vingt ans, ça suffit ! »

Deux journées qui nous permettront de faire le point sur l’ensemble des éléments nouveaux apparus ces dernières années qui complètent le lourd tableau que la Commission d’enquête citoyenne pouvait déjà dresser, en 2004, des responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi.

Ces deux jours seront également l’occasion de réfléchir à la mise en œuvre des campagnes qu’il nous faut déployer pour marquer le vingtième anniversaire de ce crime imprescriptible, qui demande toujours, en France, vérité, justice et réparations.

Nous appelons les individus, collectifs et associations travaillant à la mise en lumière des responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi, ainsi que ceux qui s’engagent en soutien des rescapé-e-s, à venir débattre et échanger, pour réfléchir ensemble aux moyens et objectifs à mettre en œuvre et à atteindre en vue de ce vingtième anniversaire.

Vingt ans après le génocide et alors que les responsabilités de l’État français dans ce génocide sont désormais indéniables, il faut mettre un terme au négationnisme d’État qui se refuse toujours à les reconnaître et à les prendre en compte.

Il est indispensable à cette fin d’obtenir l’ouverture des archives aux chercheurs et aux citoyens et donc la levée du secret défense dont on ne peut accepter qu’il serve à couvrir les éventuelles complicités et les responsabilités engagées dans la préparation et l’exécution d’un génocide.

Vingt ans après les faits il est grand temps que justice se fasse. Nous appelons ainsi à la plus large mobilisation pour que des moyens techniques et matériels soient rassemblés afin de recourir aux tribunaux, sans attendre une reconnaissance politique qui tarde trop à venir.

De même, vingt ans après, il est essentiel que la question des nécessaires réparations cesse d’être une abstraction, et que tout le possible soit fait pour que les rescapés ne demeurent pas plus longtemps dans l’extrême précarité qu’ils connaissent depuis qu’ils ont perdu toutes leurs familles et tous leurs biens.

Ce sont les objectifs de ce vingtième anniversaire.

Nous invitons ceux qui veulent participer à la réflexion sur ces questions essentielles à se réunir, les 21 et 22 avril, au Lavoir Moderne Parisien.

Le dimanche 21 avril, à partir de 15 heures, se tiendra une table ronde réunissant juristes et militants pour envisager la question judiciaire sous tous ses aspects : les poursuites envers les génocidaires rwandais et les plaintes des rescapé-e-s contre les responsables français, mais aussi la possibilité de demander des réparations à la justice indépendamment de toute reconnaissance politique, des conditions de possibilité d’ouverture de nouvelles procédure pour les relaxés d’Arusha.

À partir de 18 heures, seront abordés les aspects politiques : sont conviées à cette réunion toutes forces politiques et associatives susceptibles d’agir ensemble pour atteindre ces objectifs, dans l’idée de réfléchir au programme de cette année de mobilisation et de sensibilisation.

La soirée du 21 avril conclura les débats de cette journée de dimanche, avec spectacle, projections ou simples conversations autour d’un verre.

Durant la deuxième journée, le lundi 22 avril, sera présentée la septième livraison de notre revue annuelle, La Nuit rwandaise, consacrée à l’implication française dans le génocide des Tutsi. Divers contributeurs à la revue présenteront là leurs travaux.

Seront également invités toutes les personnes, journalistes ou chercheurs, ayant fait avancer la connaissance des responsabilités françaises afin d’exposer les résultats de leurs recherches.

 LES RESPONSABILITÉS FRANÇAISES

21 avril
• 15 h - aspects juridiques
• 16 h 30 - projection débat autour du film Rwanda - Une intoxication française de Catherine et Philippe Lorsignol
• 18 h - aspects politiques
• Soirée - spectacles, projections et échanges

22 avril
À partir de 11 h - Présentation du 7e numéro de La Nuit rwandaise et des travaux et recherches sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi

Lundi 22 avril, à partir de 10 heures, seront conviés à présenter leurs travaux toutes les personnes - auteurs, journalistes, réalisateurs ou chercheurs - ayant fait avancer la connaissance sur le génocide des Tutsi du Rwanda et la lutte contre le négationnisme et la perpétuation des idéologies et des pratiques qui l’ont rendu possible.
Les personnes présentes seront invitées à signer l’Appel initié par l’association Ibuka pour la création d’un lieu de mémoire à Paris.

 LE GÉNOCIDE DES TUTSI - Etat des connaissances

21 avril & 22 avril
À partir de10 h - Table de presse : livres, dvds, brochures - sur le génocide des Tutsi et le Rwanda| Rencontres avec les auteurs

22 avril
• 14 h - Discussion : « Hutu, Tutsi, Twa », l’histoire avant le génocide
• 15 h - Table ronde sur le soutien aux rescapé-e-s : De l’aide aux réparations ? - Compte-rendu de la table ronde du 21 avril sur les aspects juridiques et discussion inter-associative
• 16 h - Table ronde sur le négationnisme : moyens d’actions & éducation : Un Observatoire du négationnisme ?
• 17 h - Table ronde sur la situation au Kivu (RDC)
• 18 h - Pour un lieu de Mémoire du génocide des Tutsi à Paris

Programme susceptible d’évoluer : pour être informé-e des modifications éventuelles consultez le site de La Nuit rwandaise :


Programme susceptible d’évoluer : pour être informé-e des modifications éventuelles, inscrivez-vous à l’aide du formulaire ci-dessous ou consultez le site de La Nuit rwandaise :

Nous contacter à propos des Rencontres de La Nuit rwandaise

Votre nom :

Votre e-mail :

Votre message :




Le Lavoir Moderne Parisien

35 rue Léon 75018 Paris

www.rueleon.net